Dynamique collisionnelle sur de gros agregats d'argon : effets de l'environnement lors des collisions entre (ba,ba2) et diverses molecules

par XAVIER BIQUARD

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de J.-P. VISTICOT.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans cette these, on etudie au niveau microscopique le deroulement des collisions entre le baryum ou le dimere de baryum et diverses molecules sur de gros agregats d'argon. L'objectif est de mettre en evidence l'influence de l'agregat d'argon lors de la collision. Le dispositif experimental utilise permet le depot successif des partenaires de collision sur l'agregat et les etudes menees sont de type spectroscopique (domaine du visible). Ce dispositif permet une caracterisation complete des collisions etudiees: distribution de taille et taille moyenne des agregats, localisation en surface de l'atome de baryum et surtout mesure du nombre exact de molecules et d'atomes de baryum deposes. La chute d'intensite observee sur la fluorescence induite par laser du baryum lorsque diverses molecules sont ajoutees sur l'agregat, nous a permis de distinguer deux types de collisions: avec le baryum dans son etat fondamental (avant excitation) et dans un etat electroniquement excite ba*(1p). Pour ce dernier type, on a reussi a identifier pour la premiere fois en agregat un produit de la desexcitation collisionnelle non-radiative de ba*: l'ejection de ba*(3p1). Nous avons ensuite etudie les collisions chimiluminescentes entre le baryum et le dichlore ou le dioxygene. Grace a notre connaissance du nombre exact de corps deposes sur agregat (taille moyenne 8000), on a pu montrer que lors de la collision binaire ba+cl2, la presence de l'agregat conduit au piegeage de l'intermediaire de reaction bacl2, ce qui constitue une premiere. De plus, nous avons aussi montre que le depot successif de deux atomes de baryum sur l'agregat conduit a la formation du dimere de baryum ba2, jamais stabilise auparavant. Trois reactions chimilunescentes de ba2 avec le dichlore et le dioxygene ont alors ete identifiees. L'ensemble des resultats obtenus met en evidence l'effet thermostat de l'agregat qui, lors des collisions, dissipe l'energie du systeme collisionnel et conduit donc preferentiellement a la formation des produits les plus stables


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 217 P.
  • Annexes : 253 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012229
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.