Etude du determinisme de la sterilite male cytoplasmique ogura chez les brassicees

par MATHILDE GRELON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de G. Pelletier.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le transfert de la sterilite male cytoplasmique (smc) ogura du radis au colza (brassica napus) et au chou (b. Oleracea) par croisements interspecifiques suivis de fusions somatiques a abouti, depuis quelques annees, a une production industrielle d'hybrides f1 pour ces deux especes. Le gene de restauration rfo a egalement ete introgresse du radis chez le colza. L'etude des genomes mitochondriaux de cybrides male-steriles et la comparaison de genomes de plantes steriles avec ceux de plantes presentant des reversions vers la fertilite ont permis de correler strictement la transcription d'une phase ouverte de lecture mitochondriale (l'orf138) avec le phenotype male sterile. L'objectif de ce travail etait de verifier le role de cette orf dans le determinisme de la smc ogura. Nous avons donc entrepris dans un premier temps de demontrer que l'orf138 est un gene actif. Des experiences de syntheses in organello et la production d'anticorps polyclonaux diriges contre la region c-terminale de la supposee proteine orf138 ont permis de prouver que ce gene est effectivement traduit dans les mitochondries des cybrides de colza steriles en une proteine membranaire d'un poids moleculaire apparent de 22 kd. L'analyse de l'effet du gene de restauration sur l'expression de l'orf138 a montre une regulation post-traductionnelle observee essentiellement au niveau des organes floraux. La seconde partie de ce travail a consiste a introduire l'orf138 dans des plantes fertiles de differentes especes (b. Napus, n. Tabacum et a. Thaliana) avec pour objectif de verifier que la proteine orf138 accumulee dans les mitochondries induit une sterilite male. Ces experiences ont permis de produire un nombre important de plantes transformees contenant le gene orf138 fusionne a une sequence d'adressage mitochondrial (prebeta) et place sous le controle de promoteurs constitutif (promoteur 70) ou tapis-specifique (ta29). Malheureusement, dans aucun des cas, la transformation n'a pu etre associee a une sterilite male. En effet, meme lorsqu'un tel phenotype a ete observe chez les transformants primaires, il n'a, en general, pas ete transmis aux generations suivantes. Quand il est transmis, c'est independamment des transgenes. D'apres les etudes faites sur les transformants de tabacs, l'echec de ces experiences reside dans le fait que le transcrit du gene fusion prebeta-orf138 n'est pas accumule dans les plantes transformees ou a des niveaux trop bas pour etre detecte. Les raisons de cette absence d'expression pourraient etre de plusieurs types (inactivation des transgenes, toxicite de l'orf138 pour les cellules, sequence codante de l'orf138 incompatible avec une expression nucleaire) et devront etre testees ulterieurement


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 P.
  • Annexes : 281 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012206
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.