Analyse des differentes techniques d'homogeneisation et des schemas de calcul du cur des reacteurs a eau sous pression

par RACHID SEKKOURI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de J.-B. THOMAS.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail de these a principalement porte sur l'analyse des differentes techniques d'homogeneisation des assemblages pour le calcul homogene des curs r. E. P. La nouvelle generation des methodes sph du code apollo2 a ete testee. Les resultats obtenus dans le calcul homogene des motifs sont excellentes. Grace a la normalisation de selengut, l'efficacite des barres du calcul homogene, toujours surestimee d'environ 8% par rapport aux resultats de reference, est reduite a 3% en utilisant le modele de fuites de volume et a 0,4% en utilisant le modele de fuites surface. La technique des facteurs de discontinuite a ete etudiee et introduite dans le code cronos2. Ces facteurs corrigent les erreurs d'homogeneisation en induisant une condition de discontinuite aux interfaces entre assemblages dans le calcul du cur. Differentes methodes incluant ces facteurs dans leurs formalisme sont presentees, notamment la methode nodale nem et la methode d'elements finis mixte-duale minos du code cronos2. Les facteurs de discontinuite d'assemblages (fda) sont issus d'un calcul en milieu infini de l'assemblage a quelque groupes d'energie. Ils sont utilises dans les calculs de diffusion homogene en normalisant simplement les sections efficaces et les coefficients de diffusion. L'ecart sur l'efficacite des barres du calcul homogene d'un cur rep par rapport au calcul cellule par cellule, passe de 5% en utilisant une homogeneisation classique, a seulement 1% en utilisant les fda

  • Titre traduit

    Analysis of different homogenization techniques and core calculations in pressurised water reactor


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 198 P.
  • Annexes : 57 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.