Vaporisation du systeme ar36 + ni58 etudie avec le detecteur 4pi indra

par ABDELAZIZ OUATIZERGA

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de B. BORDERIE.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Grace aux performances du multidetecteur indra, la vaporisation du systeme #3#6ar+#5#8ni a pu etre detectee et son etude entreprise. Ce phenomene, qui correspond a la disparition totale du systeme nucleaire chaud au profit de particules (neutrons et isotopes d'h et d'he), est attendu pour de tres hautes energies d'excitation dans les collisions noyau-noyau aux energies intermediaires. Un seuil en energie a ete determine pour le systeme etudie, il se situe a environ 52 mev par nucleon d'energie incidente, ce qui correspond a 12. 3 mev par nucleon d'energie disponible dans le systeme. La temperature du systeme qui vaporise est un parametre fondamental dans la description du phenomene. Des valeurs limites superieures de temperature ont pu etre deduites dans le cadre de deux hypotheses (evaporation de surface et limite d'un gaz libre). Elles conduisent a des valeurs dans l'intervalle 7-10 mev


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 102 P.
  • Annexes : 40 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012173
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.