Caracterisation physiopathologique et marquage moleculaire par rflp de deux sources de resistance a la rhizomanie de la betterave

par LUCILE GEYL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de G. BELLIARD.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La rhizomanie, probleme phytosanitaire majeur de la betterave sucriere, est une maladie causee par le beet necrotic yellow vein virus qui est transmis par un champignon du sol. Dans le but de caracteriser les differentes sources de resistance a la rhizomanie chez la betterave et de pouvoir les differencier, deux resistances phenotypiquement distinctes en condition de culture au champ ont ete caracterisees au niveau physiopathologique et au niveau genetique. Ces deux resistances sont: alba, une resistance partielle d'origine cultivee et s023, une resistance totale d'origine sauvage. Ces deux resistances s'expriment des le debut de l'infection, mais le developpement viral est nettement plus restreint chez s023 que chez alba. Des inoculations de protoplastes par des arn viraux ont montre que la multiplication virale n'est probablement pas la cible principale des mecanismes de resistance. L'utilisation de techniques immunohistochimiques a mis en evidence une limitation de la translocation virale chez alba. Ces techniques n'ont pas permis de conclure quant a l'etude du mouvement a longue distance du virus dans la racine de s023. Une carte genetique couvrant environ 400 cm (kosambi), a ete realisee sur des familles f2 en segregation pour l'une ou l'autre des deux resistances, a partir de 70 marqueurs rflp pour alba et 62 pour s023. La recherche et la localisation de marqueurs lies a ces resistances, evaluees phenotypiquement sur les individus de la f2, a permis la detection de 2 qtl lies a la resistance alba et de 4 autres qtl lies a la resistance s023. L'ensemble des marqueurs explique 20% et 34% de la variation globale liee respectivement a la resistance partielle d'alba et a la resistance totale de s023. L'emploi de ces marqueurs genetiques pourra assister la selection lors des etapes de tri phenotypique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 185 P.
  • Annexes : 267 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012159
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.