Etude genetique et structurale du signal de secretion de l'hemolysine a chez escherichia coli

par CHRISTIAN CHERVAUX

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Bridie Holland.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'hemolysine a (hlya), une proteine de 107 kda, est secretee par des souches pathogenes d'e. Coli selon un mecanisme de type i, independant de la voie generale d'exportation des proteines, le systeme sec. La secretion de l'hemolysine depend de trois proteines membranaires: un transporteur abc (pour atp binding cassette) (hlyb), une autre proteine de la membrane cytoplasmique (hlyd) et une proteine endogene de la membrane externe (tolc). Cette voie de secretion, a travers les deux membranes de l'enveloppe des bacteries gram-negatives, s'effectue en une seule etape. Le signal de secretion porte par hlya est localise a l'extremite c-terminale et est contenu dans les 53 a 60 derniers residus de la proteine. Sa structure et sa fonction ne sont pas encore definies cependant les predictions de structures secondaires y indiquent une forte proportion d'helice alpha. J'ai caracterise de nouvelles mutations deficientes pour la secretion, dans le signal c-terminal de l'hemolysine a. Cette analyse genetique indique que l'helice alpha amphiphile putative de 18 residus, decrite dans la partie n-terminale du signal, n'est pas absolument essentielle pour la secretion et, que l'un des residus importants du signal, f#9#8#9, semble implique dans un mecanisme d'interaction fine avec le translocateur. Des experiences de competition de secretion in vivo ont permis de montrer que le signal de secretion est bifonctionnel ; la region -15 a -46 etant probablement impliquee dans un mecanisme de reconnaissance, alors que la substitution de quatre acides amines a l'extremite de la proteine affecte une etape plus tardive de la secretion. L'effet de cette derniere mutation, hlya99, sur l'activite specifique des proteines secretees, suggere que l'extremite c-terminale du signal de secretion joue un role dans le processus de repliement des proteines au cours des etapes finales de la secretion par la voie de type i


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 P.
  • Annexes : 486 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012117
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.