Caracterisation, pathogenie et epidemiologie de pseudomonas fuscovaginae, agent de la pourriture brune des gaines du riz (oryza sativa)

par THIERRY JAUNET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. DEON.

Soutenue en 1995

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La pourriture brune des gaines du riz causee par pseudomonas fuscovaginae est la principale contrainte pathologique de la riziculture des zones tropicales d'altitude en afrique, en asie et en amerique du sud. L'etude de 72 echantillons de pourritures de gaine collectees a madagascar et au nepal en 1991 et 1992 a permis d'isoler 162 isolats bacteriens dont 65% induisent une pourriture de gaine apres inoculation sur riz au stade plantule. La caracterisation physiologique basee sur 8 tests biochimiques permet de regrouper les 106 isolats pathogenes sur riz au stade plantule en 11 groupes biochimiques. Nous avons approfondi les relations genetiques entre ces differentes groupes et les especes de reference des pseudomonas spp. Fluorescents par l'analyse pcr/rflp du gene codant pour l'arn16s. P. Fuscovaginae constitue un groupe phylogenetique polymorphe distinct des autres isolats de pourriture des gaines et des differents biovars de p. Fluorescens et p. Putida et de p. Syringae pv. Syringae. Les autres isolats de pourritures des gaines se distribuent dans tout le phylum des pseudomonas spp. Fluorescents. L'expression du pouvoir pathogene de pseudomonas fuscovaginae sur riz au stade gonflement a ete analysee aux temperatures de 13c, 18c et 23c. Nos resultats permettent de conclure que les basses temperatures agissent negativement sur les differents processus de pathogenie de pseudomonas fuscovaginae. La distribution de p. Fuscovaginae dans les zones ou les basses temperatures sont limitantes pour la riziculture ne peut donc pas etre expliquee par une action directe des temperatures sur le pathogene. L'epidemiologie de la pourriture des gaines a ete etudiee dans differentes localites de madagascar en 1991, 1992 et 1993. L'incidence de la maladie augmente avec l'altitude de 0,1% a 1250 metres a 12% a 1875 metres en 1992. L'analyse de l'evolution au cours du temps de la maladie et du developpement de l'hote met en evidence que la dynamique de l'epidemie de pourriture de gaine est directement liee a la dynamique d'apparition du stade epiaison, le stade receptif de l'hote. La croissance du riz etant dependante de la temperature, l'augmentation de l'incidence avec l'altitude peut etre expliquee par une augmentation de la duree du stade receptif dues a la diminution des temperatures

  • Titre traduit

    Characterization, pathogenicity and epidemiology of pseudomonas fuscovaginae, causal agent of the sheath brown rot of rice (oryza sativa)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 171 P.
  • Annexes : 106 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. BU Orsay.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012098

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995PA112017
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.