Éthologie du comportement moteur d'enfants infirmes moteurs cérébraux (i. M. C. ) : activité physique et vie quotidienne

par Bernard Robert

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de François Vincent.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les objectifs de ma recherche sont de mesurer et d'analyser la motricité des membres inférieurs de sujets infirmes moteurs cérébraux (i. M. C. ) se déplaçant sans appareillage, ainsi que leurs progrès moteur. Le sujet "agissant" est considéré dans son interaction a l'environnement : l'approche est éthologique. Les potentialités motrices existantes sont étudiées pour elles-mêmes, pas dans une comparaison à celles du sujet non i. M. C. . 22 sujets (10 filles et 12 garçons ; âge moyen = 11,1 # 1,9 an) i. M. C. Sont organisés en deux groupes "vie scolaire" (vs ; n = 5 filles et 6 garcons; âge moyen = 10,9 ans # 1,6 an) et "activité physique" (ap ; n = 5 filles et 6 garçons; âge moyen = 11,3 ans # 2,3 ans). Ils sont testés en début (t1) et en fin (t2) d'année scolaire sur un parcours inédit d'obstacles à franchir. En plus des activités quotidiennes (scolaires et de rééducation), le groupe ap pratique annuellement une activité gymnique d'une heure par semaine. Longueurs et vitesses d'enjambées, durée des cycles, balancements, appuis et doubles appuis sont mesurés par l'intermédiaire d'un enregistrement vidéo et de deux logiciels originaux de traitement informatise. Les résultats mettent en évidence : un pattern spécifique du cycle de déplacement des membres inférieurs par forme d'i. M. C. ; des progrès moteurs significatifs du groupe ap à t2; l'effet des pratiques quotidiennes sur les sujets les plus lourdement handicapes. Issue des performances directes du sujet "agissant", une nouvelle forme de classification fonctionnelle est finalement présentée et discutée.


  • Résumé

    The aims of this present study were to asses and analyses improvements and skill acquisitions in 22 subjects (10 girls and 12 boys) with cerebral palsy (c. P. ) walking without an apparatus. This approach is ethological : the "active" subject is considered in its interaction to the environment. The skills of c. P. Subjects were studied for themselves, not in comparison to those of non cp subjects. Two groups were formed. 11 subjects with c. P. Of a "physical activity" group (pa ; 5 girls and 6 boys, 11,3 (sd 2,3) years) were compared to 11 another subjects with c. P. Of a "school life" group (sl; 5 girls and 6 boys, 10,9 (sd 1,6) years). In addition to daily activities (school and re-education), the ap group was submitted to a one hour weekly specific gymnastic training session. The two groups were tested through an original jumping obstacles road (ro). Stride length (sl) and velocity stride (vs), duration of cycles, swings, supports and double supports were measured using a video analysis and two original software at the beginning and the end of a one year period. The main findings of this study showed that motor improvements of pa were significantly higher (p < 0,05) and that the performances of the most seriously handicapped subjects of the two groups enhanced more than others. Specific pattern of lower limbs were put forward in relationship in any form of cp ("spastic", "quadriplegic", "diplegic", "hemiplegic"). Resulting from direct performances of the "active" subject, a new type of functional classification was finally proposed

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (409 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.307-324.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T95 PA10-182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.