Crédit, marchés de capitaux et financement des entreprises : une interprétation de la crise et des cycles

par Jean Marc Durrieu

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Françoise Renversez.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les conditions de financement des entreprises peuvent-elles expliquer la crise et les cycles sans supposer a priori que l'epargne limite l'investissement? Ces dernieres annees se sont developpes plusieurs courants theoriques centres sur les difficultes de coordination des agents economiques et leur consequences au niveau du financement des entreprises : la theorie des couts de transaction, la theorie du signal, la theorie de l'agence, ou un courant se revendiquant comme la nouvelle analyse keynesienne. Ces courants se sont principalement developpes en s'exprimant par des modeles correspondant a des analyses tres partielles. Dans ce travail de recherche, il s'agit tout d'abord de considerer les limites de ces modeles (notamment au niveau des hypotheses) et leurs apports, en apprehendant leur complementarite avec l'approche circulatoire, l'enjeu etant une explication de la crise et des cycles comme phenomenes inherents au capitalisme. Ces apports sont synthetises dans un modele qui nous permet en particulier de saisir le role destabilisateur du rationnement du credit et de constater que les donnees correspondant a une situation d'instabilite cumulative sont tres plausibles. Enfin je cherche a montrer le role que jouent la frome de srelations banques-entreprises et l'organisation des systemes financiers dans l'instabilite economique et financiere en y integrant les phenomenes d'apprentissage, de reputation et de confiance.

  • Titre traduit

    Credit, stock markets and financing the productive sector : an explanation of the recession and trends


  • Résumé

    Can the conditions for financing the production explain the recession and cycles without presuming that savings limit investment? In recent years, theories have developped, which centre on the problems of coordination and their consequential effects in the field of financing the productive sector. In pursuing such research, the limitations of these theories (particulary in the field of their hypotheses) must be considered and their contributions, while giving careful consideration to their close relationship with the heterodox approach, the abjective being an explanation of the recession and cycles as an inherent phenomen of capitalism. These contributions are synthetised in a model which in particular, allows us to understand the destabilising role f the credit availability and to certify that the data concerning a situation of cumulative instability is valid. Finally i seek to show the role which firstly the relationship between the banks productive firms and secondly the organisation of financial sector play on the economic and financial instabilities, including the phenomens of learning, reputation and confidence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (690 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 656-679

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 45-1995-3
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T95 PA10-180

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1601-1995-39
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.