Métafiction et jeux de langage dans le roman américain contemporain : (Walter Abish, Donald Barthelme, Russell Hoban)

par Sylvie Bauer

Thèse de doctorat en Études nord-américaines

Sous la direction de Jean-Jacques Lecercle.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    A partir des romans de Walter Abish, Donald Barthelme et Russell Hoban, cette étude tente de déterminer les rapports entre métafiction et jeux de langage, et d'en dégager les enjeux, tant sur le plan de la fiction que de l'écriture ou du langage. La première partie s'intéresse plus particulièrement aux problématiques de la mise en abyme, aux enjeux de miroirs, d'abord au niveau de la fiction, puis de l'écriture, enfin du langage. On montre comment ces jeux de miroirs fonctionnent, et quel est le rapport qui s'établit entre mise en abyme et métafiction. La seconde partie est plus particulièrement consacrée aux jeux de langage, ce qui implique à la fois une définition du jeu et des règles qu'il implique, et une étude du concept de 'jeu de langage' formule par Wittgenstein. On montre comment ce qui est en jeu dans l'écriture réflexive, c'est le langage. Cela implique une tentative de définition du langage, jeu qui implique des règles et des frontières qui sont sans cesse franchies. Cette partie porte un intérêt particulier aux monstres du langage, effractions des règles et autres exceptions. La troisième partie s'intéresse aux enjeux du langage, c'est-à-dire au rapport entre le langage et le monde. A partir des romans, on tente de montrer comment c'est le langage qui construit la réalité, et comment toute réalité est une construction du langage.


  • Résumé

    Through the analysis of the novels written by Walter Abish, Donald Barthelme and Russell Hoban, this study tries to determine the relations between metafiction and language games, and to bring out what is at stake in such relations, be it on the level of fiction, writing and language. The first part is more particularly concerned with the problematic of mise en abyme and mirror-games, first on the level of fiction, then on the level of writing, and on the level of language. This section shows how those mirror-games work, and what is the relation between mise en abyme and metafiction. The second section deals with language-games, which implies defining the idea of a 'game' and the rules games entail. It also implies a study of Wittgenstein's concept of 'language games'. What is at stake in narcissistic writing is language, which implies to try and define language, as a game with its rules and its frontiers that are always transgressed. This section deals more particularly with the monsters of language. The third part is more particularly interested in the relations between language and the world, in what is really at stake in language. With those novels as a starting point, this section tries to show that language and language alone builds reality, and that reality is a contruction of language.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (382 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.367-380. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T95 PA10-153
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.