Propriétés émergentes et principes de gestion des entreprises multinationales : application de la théorie générale de l'évolution

par Christopher Laszlo

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre Grou.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    Un nouvel environnement concurrentiel existe, régis par le rythme explosif de l'innovation technologique des cent vingt dernières années et par une mondialisation, une information, et une interdépendance systémique dans le monde des affaires. L'entreprise industrielle mondiale acquiert un nouvel ensemble de caractéristiques et une nouvelle dynamique, et appelle un nouveau cadre théorique susceptible d'aider à interpréter l'entreprise, et un ensemble de principes d’actions plus pertinentes pour la diriger. Mais l'analyse néo-classique de la firme et la théorie conventionnelle de la gestion de l'entreprise n'ont pas procède a cet effort de conceptualisation au cours du dernier siècle. C'est dans ce contexte que la théorie des systèmes évolutionnistes est appliquée et adaptée a l'entreprise et a son environnement. Cette théorie apporte une conceptualisation de propriétés et processus caractérises par la complexité, l'ouverture, la fluctuation, le désordre et l'incertitude. Les principes de management qui ont été déduits des principales caractéristiques de la théorie offrent un cadre d’action. Organisés autour des éléments représentes par la stratégie, l'organisation et les opérations, ils sont centrés sur les processus d'auto-organisation et d'auto-apprentissage, sur les relations entre activités, sur les flux d'information, et sur la coévolution de l'entreprise et de son environnement. Ils sont conçus pour servir d'orientions aux dirigeants des entreprises industrielles mondiales. Deux cas illustrent l'application de ces principes d'actions, un aux Etats Unis et l'autre en Europe orientale.

  • Titre traduit

    Emergent proprieties and principles of management of multinational corporations : an application of the general theory of evolution


  • Résumé

    A new competitive environment exists, driven by the explosive growth in technological innovation over the last one hundred and twenty years, and by the globalization, informatisation, and ecological interdependence of the business world. The global corporation acquires a new set of characteristics and dynamics, which in turn calls for a new theoretical framework capable of explaining the corporate phenomenon, as well as an ensemble of principles of action with which to manage it. But neo-classical and associated management theories of the firm have not undertaken this effort of reconceptualization over the last century. It is in this context that evolutionary-systems theory is adapted and applied to the corporation and its environment. This body of theory provides insights into properties and dynamics characterized by complexity, openness, fluctuation, disorder, and uncertainty. The principles of management which are derived from the principal postulates of the theory offer a framework for action. Organized around elements of strategy, organization, and operations, they are centered on processes of self-organization, self learning, relations between activities, information flows, and on the co-evolution of the corporation with its environment. The principles are conceived as guidelines to managers of global industrial corporations. Two case studies illustrate their application, one in the United States and the other in Eastern Europe.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (315, VI f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.302-315

Où se trouve cette thèse\u00a0?