L'UEM et la cohérence du polycentrisme monétaire

par Pierre Deusy-Fournier

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Michel Aglietta.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    La thèse vise à documenter les effets de l'instauration de l'union économique et monétaire (uem) sur la stabilité du système monétaire international (smi), et à spécifier par là-même les conditions de cette dernière. Elle commence par préciser la nature de la concurrence entre devises, et rejette la pertinence du schéma explicatif libéral traditionnel, en s'appuyant à la fois sur l'évidence d'effets externes et sur la nature collective de la monnaie. La référence a l'économie des réseaux vise à inscrire ces différentes approches dans un cadre théoriques et conceptuel homogène ; une simulation, centrée sur les dynamiques contradictoires portées par les couts fixes et la rigidité des habitats monétaires, en synthétise les grandes lignes ; une étude statistique et descriptive du rapport de force entre monnaies depuis 1975 et une revue historique des smi imaginés ou institués depuis 1945 permettent de le valider empiriquement. A partir d'une interrogation sur les critères constitutifs d'un bon smi, et dans une problématique centrée sur la distinction entre mobilité effective et potentielle des capitaux, il est ensuite établi une typologie des différents possibles ; les smi intermédiaires sont jugés a priori plus stables. L'avenir des nouveaux principes monétaires instaures après 1985 reste néanmoins fragile, malgré une plus grande efficacité apparente des interventions et l'émergence de banques centrales indépendantes, imposant la nécessité de véritables doctrines monétaires. Enfin, certaines questions posées par l'uem sont abordées à la lumière des résultats procèdent et d'une ultime modélisation. Véritable "révolution", l'uem bouleversera radicalement les habitats monétaires et libèrera les effets externes propres à la monnaie internationale; d'où l'importance cruciale de la période de transition, et la nécessité d'une cohérence véritable de la nouvelle identité monétaire européenne. Le visage du smi polycentre dépendre à la fois de la régionalisation des réseaux monétaires et du degré de coresponsabilité affiche.

  • Titre traduit

    The EMU and the coherence of a polycentric monetary system


  • Résumé

    The thesis aims at analyzing the effects of the European monetary union (emu) on the stability of the international monetary system (ims), and at specifying its prerequisites. It begins by trying to define the nature of competition between currencies, and rejects the traditional neoclassical framework, because of the evidence of externalities and due to the collective nature of the money. Reference to the economics of networks aims at unifying both approaches in a homogeneous theoretical and conceptual framework. A simulation synthesizes it, by focusing on the contradictory interaction between the dynamics induced by fixed costs and the rigidity of monetary habits. Subsequently, it is confirmed by a statistical and descriptive study of the balance of powers between moneys since 1975, as well as by a historical review of international monetary systems discussed and implemented since 1945. Through asking what really a good ims is, and developing the decisive distinction between actual and potential capital mobility, a typology of the various possible regimes may be deduced; and intermediate imss prove to be the most robust. However, the future of the new monetary principles settled with the plaza and Louvre agreements remains uncertain, though interventions seem to be more efficient, and though the emergence of independent central banks implies the development of real monetary doctrines. In the end, some questions related to emu are tackled, using the former results and a final modelisation. Emu is indeed a real "revolution" which unsettles monetary habits and frees the external effects attached to international money. Hence the decisive importance of the transition period, and the necessity of a real consistency of the new European monetary identity. The outcome for the polycentric ims will depend on both the regionalization of international monetary networks, and the degree of co-responsibility implemented.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (420 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.379-416

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 95 PA10-128

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1601-1995-17
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.