Le nouveau paysage politique turc après la constitution de 1982

par Nevzat Celik

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Marie Demaldent.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    Depuis les années 1960, la Turquie connait exode massif, une urbanisation et une industrialisation incontrôlées. Avec la crise économique du milieu des années 1970, les idéologies politiques se radicalisent. Le terrorisme se développe. L'armée, qui se veut la gardienne des valeurs kémalistes, prend le pouvoir le 12 septembre 1980. Tous les partis politiques sont dissous. L'armée qui détient le pouvoir exécutif et législatif soumet à referendum, le 7 novembre 1982 une nouvelle constitution (91,3% de oui). Les militaires vont très progressivement rétablir la démocratie. Celle-ci n'est que formelle: restriction des libertés fondamentales notamment politiques, bannissement de leaders politiques. Le parti de la mère patrie, dont l'existence n'a pas véritablement été souhaitée par les militaires, domine la vie politique et remporte les élections législatives de 1983. Il prône une économie de marche. Il est encore majoritaire lors des premières élections législatives totalement libres de 1987 mais il est vaincu lors des élections législatives de 1991. Se forme alors pour la première fois en Turquie une coalition entre un parti de droite (parti de la juste voix) et un parti social-démocrate (parti populiste social-démocrate).

  • Titre traduit

    The Turkish new political landscape after the 1982 constitution


  • Résumé

    Since the 60's turkey faces a heavy exodus and an uncontrolled urbanization and industrialization. With the economic crisis in the mid 70's, the political ideologies radicalize. The army, claiming that it is the protector of the Kemalist values, comes to the power. All the political parties are dissolved. The army who holds the executive and the legislative power, refers the question of a new constitution to the people (91,3% yes), on November 7th, 1982. The army progressively restores democracy. This democracy is formal only: restriction of the fundamental rights, particularly the political ones; banishment of the political leaders. The "fatherland party", whose existence was not really accepted by the militaries, dominates the political life and wins the legislative elections in 1983. It advocates the free enterprise economy. They still have the majority at the first and really free legislative elections in 1987, but loose the legislative elections in 1991. Then, for the first time in turkey a coalition between the right side (the fair voice party) and a social democratic party (the populist social democratic party) forms. So that the generals have restored democracy, they have not put an end to the crisis of the Kemalist principles, whose secularism is the key element.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (518 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.445-461.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T95 PA100086

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1601-1995-21
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.