Contre-choc pétrolier et crise économique camerounaise : 1982-1992

par Joseph Mengue Mengue

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-François Lemettre.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    Depuis 1985, le Cameroun est entre dans une ère de restriction et de rigueur, après les années les plus fastes. Cette recherche constitue une modeste contribution à l'analyse de l'instabilité de l'économie camerounaise au cours des années 80. La première partie est consacrée aux causes et conséquences de la crise. Le premier chapitre du a, montre les facteurs sont endogènes et relèvent d'une politique étatique inappropriée. Le second chapitre présente les causes exogènes et montre que l'économie camerounaise est soumise à la contrainte du surendettement public interne et externe. Les deux chapitres du b montrent que la crise, au niveau global, contribue au développement de l'économie informelle, à un arrêt de la croissance et a une aggravation de la pauvreté. La deuxième partie est consacrée aux débats suscites par l'adoption des politiques de stabilisation et d'ajustement libérales. Cette étude présente ensuite des modèles économétriques inspires des travaux de khan et polak. Ces modèles servent de support théorique aux institutions de Bretton Woods. Le travail montre les limites des analyses faites pour l'élaboration des plans d'ajustement structurel, notamment celles concernant le fonctionnement des marches et l'existence e d'un secteur informel mal connu. A l'heure actuelle, l'état est trop faible, démantelé par huit ans de dérégulation brutale. La situation de l'économie camerounaise est un cas paradoxal d'une politique économique dirigée par le "haut". L'enjeu du 21eme siècle pour les économies africaines, est en effet de changer de régimes d'accumulation et de modes de régulation, de passer de logiques rentières a de logiques entrepreneuriales d'accumulation.

  • Titre traduit

    Petrolum counter-shock and cameroonian economic crisis 1982-1992


  • Résumé

    In this paper, an attempt is being made to analyses the economic instability in Cameroun following years of economic growth. Since 1985, the country has entered into a new era of economic restriction and rigor. In the first part of this paper, we try to treat the causes and the consequences of the economic crises. In chapter one of part 1, these causes are shown as being endogenous, reflecting the inappropriateness of state politics vis-a-vis the economy of the country. In chapter ii, we are presented with the exogenous causes, showing that the economy of the country has been put under constraints of both internal and external public over-indebtedness. The two chapters of part b try to show the idea that, at global level; these crises have contributed to the development of informal economy, the blockage of growth, and to the aggravation of poverty. The second part is devoted to debate arising from the adoption of the politics of liberal stabilization and adjustment. In general, this study presents econometric models inspired by the works of Khan and Polak. These models serve as theoretical supporters to the Bretton woods institutions. It shows the limitations of the structural adjustment plans that had been elaborated, notably those concerning the functioning of market (situations) and the existence of an informal sector that is not well known. At the actual moment, the state is very weak, dismantled by the eight years of brutal adjustment. The economy of Cameroun is therefore a paradoxical case of a political economy administered from the above. The question of the 21st century economies of Africa is in fact to change the methods of regulation and the form of accumulation, to pass from the logic of stock-holder to that of accumulation of businesses arising from the adoption of the politics of liberal stabilization and adjustment.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (679 f .)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.664-672. Glossaire. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 95 PA10-057
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.