La représentation du paradis céleste dans la littérature française du XVIè siècle : de Jean Lemaire de Belges à la Pléiade

par Pascale Chiron

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Daniel Ménager.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    La description de l'espace de l'au-delà, première étape de notre parcours, envisage les rapports des représentations littéraires du paradis avec les modèles théologiques ou poétiques que les auteurs du seizième siècle trouvaient à leur disposition: ciel biblique, empyrée, jardin du cantique des cantiques, mais aussi champs Elysées, iles fortunées, âge d'or, vergers courtois médiévaux. Ces modèles, pour divers qu'ils soient, reflètent les qualités qui pour les hommes du seizième siècle semblent définir le lieu idéal: le bonheur qu'on y savoure fait l'expérience d'une abondance mesurée, d'une plénitude du juste milieu; l'élévation et la clôture du paradis désignant celui-ci comme un lieu hautement désirable. Le désir du lecteur ainsi sollicite s'oriente selon le sens que l'auteur donne à son œuvre; la représentation du paradis peut occuper trois fonctions: apologétique lorsqu'il s'agit de glorifier un prince, édifiante lorsqu'elle réunit tous les chrétiens, onirique lorsqu'elle se rapproche des pays de cocagne. Lieu ou s'épanouit l'imaginaire, le paradis invite à réfléchir sur les rapports entre l'ici-bas et l'au-delà, entre le monde terrestre et le lieu idéal surnaturel. Mais par là-même, le paradis interroge le rapport entre la matière des mots et le signifie surnaturel qu'ils représentent. Comment l'écriture peut-elle rendre compte du lieu des bienheureux sans se heurter au caractère ineffable et indicible du paradis? La question est au cœur des textes que nous avons réunis.


  • Résumé

    The first stage of our work describes the next world as a space and considers the links between the literary representations of paradise and the theological or poetic models a sixteenth century’s author could find at his disposal: the biblical heaven, the empyree, the garden of the song of songe, but also the elysian fields, the fortunate islands, the golden age, the medieval courteous gardens. In spite of their diversity, these models reflect what the ideal place is; besides, because it is a high and a closed space, the paradise is designated as a desirable aim. The desire of the reader is then requested in several ways. Following the different functions a representation of paradise can sustain: apologetic, edifying, or making the dreams actual. Place where the imagination opens out, the celestial paradise invites us to think about the relations between the here below and the here after, between the earthly world and the ideal, supernatural place. And, precisely, the paradise invites to study the relations between the matter of the words and the supernatural meaning they represent. The authors have to confront their writing with the ineffable, inexpressible celestial paradise.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (484 f .)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.460-476. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 95 PA10-052
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.