La sous-traitance internationale et ses conséquences pour l'emploi dans l'industrie française de l'habillement

par Martine Knoth

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Guy Caire.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    La sous-traitance internationale est un phénomène de division internationale de la production et s'inscrit dans la cadre d'environnements nationaux et internationaux cohérents qui visent à développer et à encadrer ce type d'échanges en raison des enjeux économiques et sociaux qui y sont associés. Pour bénéficier d'une compétitivité-prix optimale, les entreprises françaises poursuivent dans l'industrie de l'habillement, comme leurs concurrentes européennes, une stratégie de diversification des pays, des produits, mais aussi des formes d'emploi. Dans le cadre des accords multifibres, l'instauration d'une clause suspensive pour le perfectionnement passif a égalemnt favorisé les délocalisations dans les pays à bas salaires sur la période 1980-92; phénomène qui suscite aujourd'hui, dans une conjoncture de croissance ralentie, des conflits d'intérêts entre les capacités installées dans les zones franches d'exportation situées dans les pays en développement et celles du pays d'origine, et des préoccupations sociales chez les travailleurs. L'instabilité des accords et les conditions d'exploitation dans les zones franches offrent peu de perspectives d'évolution en matière de transfert de technologie et d'emploi. En France, les politiques d'ajustement, notamment la dérèglementation sociale, ont conditionné les pratiques d'externalisation, avec pour conséquence une croissance du chômage et des formes précaires d'emplois.

  • Titre traduit

    International subcontracting and the employment effects in the franch clothing industry


  • Résumé

    International subcontracting is a phenomenon of international production process sharing, and is inserted in the framework of national and international environments which frame and support it with the help of outward processing tarif, because of economic and social interests at stake. To profit by competitive prices, as their european competing firms, french ventures implement in clothing industry a diversification strategy for countries, for produce, and also for shapes of employment. The extent growth of domestic components assembled or process abroad for 1980-92 period has instigated, in a period of world-wide economic recession, labour demands and criticisms from governments. In export processing zones in developing countries, the sporadic character of implants, the structure of employment and the labour conditions didn't allow these countries to build up a significant industrial infrastructure, and limited employment generating opportunities. In France, adjustement policies, and more particularity over-ruled on welfare, have conditionned the extent of subcontracting networks, phenomen which tend to increase unemployment and precarious work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (437 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p.333-336. Notes bibliogr. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 95 PA10-046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.