John Millar à la recherche d'une anthropologie sociale : "L'origine de la distinction des rangs" (1779), édition critique avec traduction

par Michel Faure

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Claude Bruneteau.

Soutenue en 1995

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette thèse consiste en une édition annotée de "the origin of the distinction of ranks", de John Millar (1735-1801), professeur de droit civil a l'université de Glasgow. Elle contient la version définitive de cet ouvrage, publiée en 1779, ainsi qu'une traduction française et une collation des variantes textuelles. La préface et les notes visent à présenter cette histoire des structures sociales, économiques et psychologiques de la vie humaine à travers les époques, et a situer l'entreprise de Millar dans la lignée de Montesquieu, de David hume et d’Adam Smith, ou plus généralement, dans le contexte de "l'histoire naturelle du genre humain", chère à la philosophie des lumières, en Ecosse comme dans l’Europe entière. L'œuvre, la vie, la pensée et l'engagement humaniste de Millar aux cotes des whigs partisans de Charles James Fox sont éclairés par la préface et la bibliographie, qui comprend un catalogue inédit des sources, de la correspondance et des cours de ce brillant juriste Ecossais, qui préfigure, par son intérêt très diversifie pour les aspects de la vie sociale (dont la condition féminine et l'autorité parentale), les préoccupations de l'actuelle anthropologie sociale.

  • Titre traduit

    John Millar in search of a social anthropology : the "origin of the distinction of ranks" (1779), a critical edition with a french translation


  • Résumé

    This dissertation consists in an annotated edition of "the origin of the distinction of ranks", by John Millar (1735-1801), regius professor of civil law at Glasgow. It contains the definitive version of that book, published in 1779, as well as a French translation and a collation of variant readings. The preface and notes aim at introducing that history of the social, economic and psychological structures of human life through the ages, while situating Millar’s enterprise in the tradition of Montesquieu, Hume and Smith, or more generally within the context of " the natural history of mankind" so characteristic of Scottish - and European - enlightenment thinking. Millar's work, life and thought, together with his humanist commitment to the foxite Whig cause, are documented in the preface and in the bibliography containing a yet unpublished catalogue of the author's sources, correspondence and lectures. Through his much diversified interests in many aspects of social life (including the condition of women and parental authority), the brilliant Scottish lawyer appeared as a forerunner of present-day social anthropology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (CCXXXVI-1410 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.1200-1325. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 95 PA10-027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.