Titrisation et évaluation des créances sur le marché français

par Christophe Dangé

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Maurice Nussenbaum.

Soutenue en 1995

à Paris 9 .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse est d'établir une comparaison entre les marchés américains et français de la titrisation, d'examiner les différents intervenants et modes de fonctionnement des deux marchés, ainsi que les différents types de titres. A partir d'une analyse des divers modèles d'évaluations de ces titres sur le marché américain, un modèle d'estimation de la valeur de ces titres sur le marché français a été proposé, des tests ont été effectues sur les paramètres les plus importants de ce modèle : les btan court et moyen terme. Une analyse approfondie du risque de crédit et du risque de liquidité du marché français a été effectuée. Les différents modèles du marché américain retenus ont été présentés en fonction de leur approche du problème des remboursements anticipés des créances titrisées ; les différents paramètres explicatifs entrant dans ces modèles ont été détaillés, notamment l'influence de la courbe des taux d'intérêt, la duration et l’âge des créances, les phénomènes de retard sur le comportement des emprunteurs, la qualité de crédit et la localisation de ces créances. Deux types d'approches se dégagent : une approche optionnelle qui reprend les paramètres décrits ci-dessus dans l'établissement de la valeur de l'option de remboursement anticipée, et une autre qui se fonde sur l'analyse comparative de la duration de deux titres. Une étude de la titrisation française a eu pour objectif de déterminer les variables ayant un impact sur la valeur des parts de FCC. Deux points ont été particulièrement approfondis : - la qualité de crédit de ces parts de FCC, avec l'analyse de documents d'évaluation. - le manque de liquidité du marché, perceptible directement en terme de volumes de transaction demeurant très difficiles à connaitre et indirectement avec la constatations de rendements anormaux lors de l'émission de nouvelles parts

  • Titre traduit

    Securitization and credit valuation on the French market.


  • Résumé

    The purpose of this study is a comparison between American and French securitization, in describing and analyzing the market participants, and its structures. We analyze first different valuations models used on the American market, and establish an estimation of the value of these securities for France. Different American models have been selected because of their approach of the prepayments problem. Some key factors of these models such as the yield curve, duration and age of the pool of loans, credit quality of the loan and of the structures, borrowers' behaviors, and loans localization have been analyzed. Two main approaches have been developed: the first approach is based on the option pricing model, considering the different parameters described above in order to value the option of prepayment owned by the initial borrower; the second one computes the value of these securities through a comparison of duration. A study of the French securitization had for purpose to determine which parameters were influent on the value of these securities, and among them, btan. Two special features of the French market have been widely analyzed: - credit quality of the fcc shares, though a survey of "documents devaluation". - weak liquidity of the French market evidenced directly by trading volumes, and indirectly by excess returns

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : GM1591-1995-15
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.