La métaphore révolutée : la question des genres dans les textes de Jacques Derrida

par Marcos Siscar

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Michel Deguy.

Soutenue en 1995

à Paris 8 .


  • Résumé

    L'approche esthetique et politique de l'oeuvre de jacques derrida est souvent determinee par l'inscription prealable de ses textes dans le champ de l'opposition generique entre litterature et philosophie. Le rapport de derrida a la theorie du genre (qui s'elabore a partir du traitement donne a la "rhetorique", a la "forme", au "style") montre que ce dont il est question chez lui c'est deja la possibilite d'une telle theorie. L'analyse de glas, de la carte postale et de circonfession nous permet de dire que cette possibilite est soumise a la tension d'un rapport a l'autre, tension traitee chez derrida plutot comme "ton" que comme style, plutot comme resonance que comme simple adequation mimetique. Il n'y a pas simplement une "appartenance" mais la dramatisation d'une "participation" a la generalite du genre, soumise a des lois toujours singulieres. Derrida dramatise ainsi l'experience de la responsabilite comme consideration aporetique d'une ecoute a l'appel de l'autre, selon une logique ou une rhetorique qui reste neanmoins abyssale. On peut dire que l'auteur relit la tradition a travers la problematique de la tension tonale, mais il prend aussi sa part dans la metamorphose de cette tradition en donnant a entendre l'importance d'un changement de ton.

  • Titre traduit

    The revolute metaphor. The problem of genres in jacques derrida's texts


  • Résumé

    A prior consideration of jacques derrida's work in keeping with the opposition of genres (litterature or philosophy) determines on many occasions the aesthetic and political meaning of his texts. Il would be more appropriate to affirm that the dramatization of such theory's possibility is the element that could distinguish his writing and his thinking. Analyses of rhetoric and style in glas, la carte postale and circonfession show us that tension is better described as "tone" than style, better as resonance than mimetic correspondence. There is an instable "participation" and not a neutral "belonging" to generality of genre. It is the manner in which derrida reads tradition and the manner in which he participes in tradition, in order to experiment another inflexion of the usual tone of metaphysics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 478 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 462-478

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : -
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.