Etude des effets du facteur plaquettaire 4 et des glycosaminoglycanes sur les cellules humaines erythroleucemiques hel in vitro

par ANNE-MARIE MAURER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J. Briere.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le pf4 inhibe la proliferation des cellules humaines erythroleucemiques (hel) cultivees en caillot plasmatique et en agar sans serum. L'expression du marqueur de surface gp iib/iiia reste inchangee apres traitement des cellules hel par le pf4, suggerant que ce processus d'inhibition cellulaire n'est pas associe a la differenciation megacaryocytaire des cellules hel. Le pf4 se fixe de facon saturable et specifique sur les cellules hel. Cette fixation n'est pas deplacee par les cytokines granulocyte macrophage-colony stimulating factor, interferon alpha-2b et interleukines 3 et 6. De plus, la fixation des interleukines 3 et 6 sur les cellules n'est pas inhibee par le pf4, suggerant une action directe du pf4 sur les cellules. Le pf4 inhibe la proliferation des cellules hel en se fixant sur un heparane sulfate proteoglycane de surface cellulaire. L'heparine et l'heparane sulfate inhibent et deplacent la fixation du pf4 sur les cellules hel. Le traitement des cellules par l'heparitinase et l'heparinase diminuent fortement la fixation du pf4 sur les cellules. Les cellules traitees par du 4-methylumbelliferyl-beta-d-xyloside montrent une diminution importante de la fixation du pf4. L'effet inhibiteur du pf4 en caillot plasmatique est aboli sur les cellules traitees par du 4-methylumbelliferyl-beta-d-xyloside. La protamine sulfate et le bfgf inhibent la fixation du pf4 sur les cellules. Par ailleurs, les glycosaminoglycanes, a l'exception du keratane sulfate, stimulent la croissance des cellules hel en caillot plasmatique mais n'ont aucune action en agar sans serum. Le keratane sulfate, comme les autres glycosaminoglycanes, contrecarre l'effet inhibiteur du pf4 et du tgf-beta1 sur les cellules hel, suggerant pour les glycosaminoglycanes un effet indirect et differents mecanismes d'action sur la proliferation des cellules leucemiques. Le pf4 et les glycosaminoglycanes possedent des activites regulatrices importantes de la proliferation des cellules hel mais de nombreuses questions restent posees quant aux mecanismes d'action de ces regulateurs


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 P.
  • Annexes : 280 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.