Etude la matiere autour d'un trou noir massif dans les noyaux actifs des galaxies

par Isabel Enríquez de Salamanca

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Danielle M. Alloin.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche porte sur les noyaux actifs de galaxies. Ce sont des noyaux de galaxies qui emettent un rayonnement continu tres puissant (entre 10#4#1erg/s et 10#4#8erg/s) sur tout le spectre electromagnetique (depuis les rayons gamma jusqu'aux ondes radio) a partir d'une source extremement confinee (de l'ordre de quelques dixieme de parsecs). Ceci ne peut pas etre explique par des processus stellaires normaux. Le modele physique generalement accepte consiste en un trou noir massif (entre 10#7 et 10#9 masses solaires environ) avec un disque d'accretion, et un ensemble de nuages emetteurs, en rotation keplerienne autour de ce systeme. Le continu ionisant est produit dans les regions centrales, proches du trou noir. Ce rayonnement illumine le disque et les nuages, qui emettent a leur tour, les raies. Nous avons determine la taille caracteristique de la region ou les raies larges sont emises de deux galaxies de seyfert pour lesquelles elle n'etait pas connue. Ces tailles sont comparables avec celles d'autres galaxies de seyfert de luminosite similaire. Cela a ete fait apres une analyse des raies, et en tenant compte des sources possibles d'erreurs telles que le seeing, l'emission du fer, etc. A partir de l'etude du profil des raies, on trouve que les regions emissives sont complexes, avec une stratification des proprietes physiques (densite, vitesse, etc) du gaz qui les composent. Cependant, il existe des differences d'une galaxie de seyfert a l'autre: reponse plus ou moins rapide du gaz qui se trouve pres du noyaux, presence d'un milieu absorbant pres du centre, etc. Tous ces resultats sont compatibles en general avec les modeles standards: il serait donc necessaire de les modeliser quantitativement, de facon a contraindre les parametres physiques de ces modeles


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 P.
  • Annexes : 244 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : (043) ENR

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : (043) ENR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.