Consequences de l'infection in vitro des macrophages humains par le virus de l'immunodeficience humaine de type 1 (vih-1) sur la regulation des genes codant pour la mnsod, la cu/znsod et la inos

par HERVE RAOUL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de D. DORMONT.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .


  • Résumé

    Nous avons etudie: 1) les effets de l'infection de cultures de macrophages par le vih-1 sur le niveau d'expression des genes codant pour la mnsod, la cu/znsod et la inos ; 2) l'existence d'une eventuelle interaction entre la production des cytokines de l'inflammation et la regulation de ces genes ; et 3) l'influence d'une surproduction de monoxyde d'azote sur le niveau de replication du vih-1 dans des cultures de macrophage. Aux temps precoces de l'infection des macrophages, une augmentation du niveau de l'expression des genes codant pour la mnsod et la inos a ete observee. La surexpression du gene codant pour la mnsod est la consequence de processus menbranaires declenches au cours de l'endocytose du virus. L'induction du gene codant pour la inos au cours de ces phases precoces de l'infection du macrophage, est concomitante de celle des genes de l'il-1beta, l'il-6 et le tnfalpha. Aux temps tardifs de l'infection par des souches a tropisme macrophagique, une surexpression des genes codant pour la mnsod et la inos est detectable au moment ou une production virale est decelable dans les surnageants de cultures. L'effet inverse a ete obtenu en utilisant une souche a tropisme lymphocytaire. L'induction du gene codant pour la mnsod est contemporaine d'une surproduction de tnfalpha et peut etre annulee par l'utilisation d'un inhibiteur de la synthese du tnfalpha. La transcription viro-induite du gene de la inos est elle, concomitante de l'induction des genes de l'il-6 et du tnfalpha. Aucune variation de la regulation du gene de la cu/znsod n'a ete observee. La surproduction de monoxyde d'azote s'est averee capable d'augmenter le niveau de replication du virus dans les macrophages. Il semble donc, que l'infection des macrophages humains par le vih-1 entraine une modification de la production des especes radicalaires et que cette deregulation puisse en retour agir sur le niveau de replication du virus


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 P.
  • Annexes : 277 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.