Etude de la regulation de la synthese des neurotrophines et de leurs recepteurs. Effet de la 1,25-dihydroxyvitamine d3 sur les cellules gliales normales et transformees

par PHILIPPE NAVEILHAN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. BRACHET.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    En cas de traumatisme, les astrocytes sont une source possible de facteurs neurotrophiques. Nous avons donc utilise comme modele les cultures primaires d'astrocytes pour etudier l'effet de chocs oxydatifs et de la 1,25-dihydroxyvitamine d3, sur la synthese des neurotrophines. Les resultats obtenus montrent qu'un stress oxydatif entraine une augmentation de la synthese de ngf. La 1,25-dihydroxyvitamine d3, quant a elle, regule specifiquement l'expression des neurotrophines et de leurs recepteurs. L'addition de l'hormone stimulent l'expression des genes du ngf et de la neurotrophine-3, inhibe celle de la neurotrophine-4 et ne modifie les niveaux d'arnm du bdnf et des recepteurs des neurotrophines. Par ailleurs, nos resultats montrent qu'in vitro, les macrophages cerebraux actives produisent la forme active de la vitamine d3 et que les astrocytes expriment le recepteur de la vitamine d3 et la 24-hydroxylase, une enzyme intervenant dans le catabolisme de la 1,25-dihydroxyvitamine d3. Les cellules c6 de gliome de rat repondent a court terme, de facon comparable a leur homologue non tumoraux. Toutefois, apres 3 jours de traitement par la 1,25-dihydroxyvitamine d3, une mort des c6 est observee. Celle-ci s'accompagne d'une fragmentation de l'adn et d'une induction de c-myc, suggerant la possibilite d'une mort cellulaire programmee. La mise en evidence d'une induction du recepteur a basse affinite du ngf, dans les cellules c6 supporte cette hypothese. Il est a noter que l'analyse de la region promotrice de ce recepteur laisse presager l'existence d'un element de reponse a la vitamine d3 dans la region -860-610. En resume, nos resultats suggerent qu'en cas de lesion, les radicaux libres mais egalement la 1,25-dihydroxyvitamine d3 produite localement par les macrophages actives pourrait favoriser la survie neuronale en stimulant l'expression des neurotrophines dans les astrocytes. De plus, nos observations soulignent une eventuel interet therapeutique de la 1,25-dihydroxyvitamine d3 lors de tumeurs gliales


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 188 P.
  • Annexes : 765 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.