Relations entre l'assimilation de l'azote et la photosynthese chez les cyanobacteries du genre calothrix

par SYLVIANE LIOTENBERG

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de N. TANDEAU DE MARSAC.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les cyanobacteries possedent un appareil photosynthetique proche de celui des plantes. Chez ces dernieres, l'appareil photosynthetique est intramembranaire et les antennes photocollectrices sont constituees de chlorophylles a et b. Chez les cyanobacteries, seule la chlorophylle a est synthetisee et les antennes photocollectrices sont des structures extramembranaires appelees phycobilisomes. Ces structures sont constituees de proteines de liaison et de proteines chromophoriques, les phycobiliproteines. Nous avons etudie les relations existant entre la photosynthese et l'assimilation de l'azote chez les cyanobacteries filamenteuses du genre calothrix. Differents parametres ont ete etudies durant la phase exponentielle de croissance de calothrix pcc 7601 cultive en presence de nitrate ou d'ammoniaque: la synthese des phycobiliproteines et des reserves cellulaires (cyanophycine et glycogene), la synthese et l'activite de la glutamine synthetase et les contenus en glutamine et glutamate. Ces etudes ont conduit aux conclusions suivantes: i) il existe un controle transcriptionnel de la synthese des phycobiliproteines et de la glutamine synthetase en fonction de la nature de la source d'azote combine ; ii) les reserves de cyanophycine s'accumulent specifiquement dans les cellules cultivees en presence d'ammoniaque, alors que le contenu en glycogene varie peu en fonction de la source d'azote combine ; iii) les contenus en glutamine et en glutamate varient avec la nature de la source d'azote. Certains de ces parametres varient aussi en fonction du stade de croissance des cellules. Chez les cyanobacteries, l'etat de phosphorylation de la proteine pii repond a l'equilibre carbone/azote. L'etat de modification de cette proteine a ete etudie chez diverses souches de calothrix afin de determiner s'il existait des relations entre la modification de cette proteine et l'effet de la nature de la source d'azote combine sur la synthese des phycobiliproteines et la regulation de la glutamine synthetase. Cette etude a montre que l'etat de modification de la proteine pii varie en fonction des proprietes physiologiques de ces souches. Le gene glnb correspondant a ete clone chez calothrix pcc 7601 et l'effet de la source d'azote combine sur l'expression de ce gene a ete etudie apres son transfert chez une souche unicellulaire glnb#-


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL.,359 P.
  • Annexes : 657 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.