Le champ geomagnetique, les mouvements du fluide a la surface du noyau et les variations decennales de la rotation de la terre

par MINH LE HUY

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J.-L. LE MOUEL.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous etudions l'evolution au cours du temps des mouvements du fluide a la surface du noyau engendrant la variation seculaire du champ geomagnetique sur la periode 1840-1990. Nous mettons en evidence les constantes de temps et les secousses (jerks) geomagnetiques qui caracterisent cette evolution. Utilisant les donnees provenant de 121 observatoires magnetiques repartis a la surface du globe, les jerks de 1970 et de 1978 sont ensuite numeriquement modelises en harmoniques spheriques et expliques en termes de sauts d'acceleration du fluide a la surface du noyau. Par ailleurs, il est argumente que les mouvements dans le noyau sont la source principale des variations decennales de la rotation de la terre: mouvement du pole (oscillation de markowitz) et variations de la longueur du jour. En appliquant l'equation d'euler pour le manteau et en analysant le couplage noyau-manteau en insistant tout particulierement sur les couplages topographiques et gravitationnels, nous discutons le role du noyau dans la creation de ces variations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 274 P.
  • Annexes : 247 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 95 PA07 7222
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.