Contribution a l'etude des mecanismes concourant au developpement de la maladie du greffon contre l'hote, apres greffe de moelle osseuse allogenique, chez l'homme

par JOELLE GASCHET

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de H. VIE.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .


  • Résumé

    La reaction du greffon contre l'hote demeure une complication majeure de la greffe de moelle allogenique. Il est generalement reconnu que les lymphocytes t du donneur presents dans l'inoculum sont responsables de la maladie. Cependant peu de donnees biologiques sont actuellement disponibles chez l'homme. La reaction aigue du greffon contre l'hote se developpe dans les semaines qui suivent la greffe, dans une periode ou se deroule la reconstitution hematopoietique. Nous avons donc entrepris d'etudier en parallele les mecanismes cellulaires de la maladie aigue du greffon contre l'hote et la reconstitution du repertoire lymphocytaire t apres une allogreffe. L'etude des effecteurs de la reaction du greffon contre l'hote a ete realisee a partir de biopsies de peau de patients ayant recu une greffe allogenique hla incompatible. A partir de ce materiel biologique, nous avons pu isoler et caracteriser une serie de clones lymphocytaires t alpha/beta sensibilises in vivo aux alloantigenes de l'hote. Ces clones nous ont permis de montrer, dans chaque situation de greffe etudiee, que les incompatibilites hla de classe i et ii, entre le donneur et le receveur, sont des cibles potentielles pour les cellules t infiltrant la peau au cours de la reaction du greffon contre l'hote. En particulier, nous avons obtenu dans tous les cas, des clones t diriges contre les molecules hla-dp incompatibles. Il est apparu, d'autre part, que la reponse immune au moment de la reaction du greffon contre l'hote est a la fois oligoclonale et tres diverse, sur la base de la structure des recepteurs t de ces clones. L'etude de la repopulation lymphocytaire t peripherique a ete effectuee sur une grande serie de patients ayant subi une greffe allogenique ou autologue, a l'aide d'anticorps monoclonaux diriges contre les parties variables des chaines alpha et beta du recepteur t. Nous avons ainsi pu montrer la presence de frequentes alterations du repertoire cellulaire t peripherique chez les greffes. Ces alterations qui peuvent resulter de l'amplification d'un ou de quelques clones, persistent a long terme apres la greffe, et ces clones peuvent, dans certains cas, etre impliques dans un phenomene de maladie du greffon contre l'hote

  • Titre traduit

    Study of the mechanisms involved in graft-versus-host disease after allogeneic bone marrow transplantation in humans


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 219 P.
  • Annexes : 546 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.