Etude d'un gene qui, chez d. Melanogaster, confere une resistance a l'infection par le rhabdovirus sigma. Analyse de sa variabilite, du mecanisme d'action sur le virus et de son role joue chez l'hote non infecte

par PHILIPPE DRU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de D. CONTAMINE.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le rhabdovirus sigma infecte environ 20% des populations naturelles de drosophila melanogaster. Ce virus, exclusivement cytoplasmique, n'est pas cytopathogene. Il etablit une infection persistante notamment dans les cellules de la lignee germinale, permettant ainsi une transmission hereditaire de l'infection. Un gene de l'hote, ref(2)p, est capable de restreindre la multiplication du virus. L'analyse genetique a montre qu'une interaction s'exercait entre le produit de ref(2)p et un produit viral. Bien que les differentes formes d'alleles -permissif et restrictif- interagissent avec le virus, l'inactivation du gene ref(2)p a permis de montrer que les produits du gene n'etaient pas necessaires a l'accomplissement du cycle viral. Le gene ref(2)p se comporte donc comme un gene de defense. Par manipulation du gene in vitro et reintroduction dans le genome de d. Melanogaster, nous analysons ce qui distingue un allele restrictif d'un allele permissif. Nous montrons que 3 mutations sont impliquees dans le mecanisme de restriction. Une construction raccourcie correspondant au sixieme de la proteine ref(2)p sauvage et comprenant ces 3 mutations se montre plus efficace que l'allele restrictif naturel. Pour interpreter ces donnees, nous supposons l'existence dans la proteine ref(2)p de deux sites d'interaction avec des proteines virales. L'inactivation de ref(2)p aboutit a la sterilite des males. Ce phenotype peut etre supprime par l'inactivation du gene sup, que nous avons clone et sequence. L'inactivation simultanee des genes ref(2)p et sup ne provoque aucun phenotype immediatement accessible. Le clonage et l'analyse de plusieurs alleles du gene ref(2)p dans l'espece d. Melanogaster et d'un gene equivalent dans une espece proche, montre que le polymorphisme de ref(2)p est eleve et vraisemblablement du a son role de defense antiviral. Cette etude revele 3 caracteristiques du gene ref(2)p liees a son role de defense: une variabilite elevee, un vaste spectre d'expression dont l'essentiel n'est pas necessaire a l'hote


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 282 P.
  • Annexes : 134 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.