Etude de l'expression et de la fonction des genes rab2 et rhob, apparentes a ras, dans les tissus humains normaux et tumoraux

par VIOLAINE CLOSSON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de B. OLOFSSON-SAMSON.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    C'est a partir de l'observation d'une expression heterogene et augmentee des genes rab2 et rhob, apparentes au proto-oncogene ras, dans differentes tumeurs humaines, que nous nous sommes interesses a leur possible implication dans les processus de carcinogenese. Ainsi, la proteine rab2, bien qu'exprimee ubiquitairement dans les tissus humains normaux, est retrouvee surexprimee dans une sous-population de lymphocytes t immatures presentant le phenotype cd2+, cd3-, cd4-, cd8- et cd16-, et ce, en reponse a un processus de tumorisation actif. La surexpression de la proteine rab2 dans cette population de lymphocytes t, fait donc partie de la reponse immune propre au cancer. Il est cependant possible que ce phenomene corresponde a une reponse immunitaire englobant d'autres pathologies que le cancer, comme les syndromes inflammatoires ou les maladies auto-immunes. Le gene rhob appartient bien aux genes immediat precoces quel que soit le modele cellulaire etudie (fibroblastes, cellules pc12, cellules epitheliales hela). La proteine rhob endogene est exprimee specifiquement et seulement de la fin de la phase g1 jusqu'a la fin de la phase s du cycle cellulaire, ce qui suggere une fonction particuliere et differente des proteines rhoa et rhoc. Deux partenaires specifiques de la proteine rhob ont ete caracterises et clones, les proteines rho-gdi-3 et robin. La proteine rho-gdi-3 interagit aussi avec une autre proteine ras impliquee dans le cycle cellulaire, la proteine rhog. Quand a la proteine robin, elle pourrait etre un nouvel effecteur de la proteine rhob. En conclusion, les genes rab2 et rhob ne peuvent etre consideres comme des proto-oncogenes. Par contre, ils sont impliques respectivement dans la defense anti-tumorale et dans la proliferation cellulaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 154 P.
  • Annexes : 434 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.