Bases moleculaires de la masculinite xx#y+ et cartographie de la region xp22. 3 impliquee

par IRENE WANG

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées. Psychologie. Sciences médicales

Sous la direction de C. Petit.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les chromosomes sexuels humains partagent des sequences homologues, malgre leur grande dissemblance. Ils possedent a l'extremite terminale de leurs bras des regions dites pseudoautosomiques, qui sont identiques sur les deux chromosomes. Pendant la meiose male, la region pseudoautosomique des bras courts est le siege d'un crossing-over obligatoire et unique. Un echange anormal entre les chromosomes x et y parait etre a l'origine de l'inversion de sexe la plus frequente, la masculinite xx#y+. Au cours de cet echange, toute l'extremite du chromosome y, incluant le gene de determination sexuelle male sry, est transferee sur le chromosome x. L'objectif de mon travail etait d'elucider les bases moleculaires de cet echange. Par l'etude des points de cassure chromosomique chez deux hommes xx#y+, nous avons montre que les crossing-overs ectopiques a l'origine de l'inversion de sexe, se situaient dans des sequences fortement similaires sur les chromosomes sexuels. Ces memes sequences sont impliquees dans le rearrangement chromosomique de plusieurs autres hommes xx#y+, elles constituent donc des sites preferentiels de recombinaison ectopique (hot spots). L'analyse moleculaire chez un grand nombre de patients a permis de montrer que ces deux hot spots rendent compte de la moitie des cas de masculinite xx#y+ de classe 3, soit du quart des cas de masculinite xx#y+. Par ailleurs, la frequence de ces recombinaisons ectopiques semble determinee par la longueur et le degre de similitude des sequences impliquees dans ces hot spots. Enfin, chez tous les hommes xx#y+ de classe 3 etudies, les points de cassure ont le meme ordre sur les chromosomes x et y, suggerant l'existence d'autres hot spots de recombinaison. Ces crossing-overs ectopiques se produisent dans la region distale x-specifique xp22. 3, qui possede d'autres proprietes particulieres dues a la remanence de l'homologie avec le chromosome y. J'ai construit une carte physique detaillee de cette region a l'aide de yac. La localisation des sequences homologues sur le chromosome y a conduit a preciser certaines donnees sur l'evolution des chromosomes sexuels humains. Le positionnement sur la carte des points de cassure de patients porteurs de rearrangements chromosomiques dans la region, a permis d'affiner notablement la localisation du gene de la chondrodysplasie ponctuee recessive liee a l'x, et de proposer que ce gene est a penetrance incomplete


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 144 P.
  • Annexes : 438 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.