Role du guanosine monophosphate cyclique dans l'inhibition de la fonction de reabsorption de la branche large ascendante de l'anse de henle par le facteur atrial natriuretique et le platelet-activating factor

par FRANCOISE NEANT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C. BAILLY.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude avait pour objectif d'etudier le role de la voie du gmp cyclique (gmpc) sur la fonction de reabsorption de la branche large ascendante de l'anse de henle (tal). La determination de la reabsorption nette de chlore (jc1) sur des tubules isoles microperfuses in vitro et la microdetermination des contenus intracellulaires en ampc et gmpc (ampc (i) et gmpc (2)) ont permis de mettre en evidence: 1. ) une inhibition par le gmpc de jc1 dans la partie medullaire du tal (mtal), selon un double mecanisme: d'une part, un effet du gmpc (i), en reponse a une stimulation par le facteur atrial natriuretique (anf) et l'urodilatine (39,66,5% d'inhibition, n=5). Cet effet n'est pas lie a une activation de la proteine kinase c (absence d'effet de phorbol ester et de staurosporine), n'est pas associe a une augmentation et ne necessite pas la presence de calcium intracellulaire, mais est medie par le gmpc. En effet, la diminution de jc1 par le paf est reproduite par le 8bromogmpc (39,65,2% d'inhibition, n=8), n'est pas additive avec l'effet du nucleotide, est bloquee par un inhibiteur de pk g (h8), n'est pas concomittante de variations d'ampc (i) et est associe, dans le mtal, a une augmentation du contenu en gmpc (i). Cette production de gmpc induite par le paf ne semble pas liee a l'activation de no synthase puisque deux inhibiteurs de cette enzyme (name et nmma) n'alterent pas l'effet du paf. De plus, des resultats pharmacologiques preliminaires utilisant deux antagonistes du paf (bn 50730 et bn 50739) suggerent la presence de recepteurs du paf differents dans le mtal et dans le glomerule, ou le paf active la synthese d'inositol phosphates. Ces donnees representent un mode de transduction non decrit pour le paf sur ses cellules cibles


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 96 P.
  • Annexes : 96 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.