Caracteristiques et etude fonctionnelle de la proteine c-myc de xenope

par JEAN-MARC LEMAITRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. MECHALI.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La proteine c-myc est impliquee dans les mecanismes de proliferation, differenciation cellulaire et apoptose. Recemment, son role de facteur de transcription a ete demontre. Nous avons tout d'abord montre que dans des cellules en culture, la localisation de la proteine c-myc est liee a l'etat proliferatif des cellules. C-myc quitte le noyau pour le cytoplasme lorsque les cellules entrent en phase g0 du cycle cellulaire. On observe la relocalisation de c-myc dans le noyau au cours de la phase g1, lorsque des cellules quiescentes sont induites a proliferer, en accord avec son role de facteur de transcription au cours de cette phase. L'etude de la regulation de son activite au cours du developpement embryonnaire du xenope nous a permis de mettre en evidence une autre fonction de la proteine. Durant l'ovogenese, la proteine c-myc est accumulee dans le cytoplasme, sous deux formes de 61 kda et 64 kda. Ces deux proteines sont associees a des complexes proteiques de haut poids moleculaire. La fecondation declenche une entree totale et exclusive de la p64 associee a son complexe, dans les noyaux de l'embryon, la p61 restant cytoplasmique. Cette translocation differentielle, est realisee au cours des premiers cycles cellulaires, provoquant apres la fecondation, une saturation des noyaux par la proteine c-myc. Une desaturation progressive est ensuite observee tout au long du developpement precoce. Durant cette periode de quiescence transcriptionnelle, la formation de dimeres c-myc/max transcriptionnellement actifs est inhibee. Ceci indique qu'au cours du developpement embryonnaire precoce du xenope, la proteine c-myc n'intervient pas dans l'activation transcriptionnelle, elle pourrait plutot jouer un role dans la regulation du processus replicatif. Nous avons aussi etudie l'expression de c-myc dans un autre contexte physiologique, celui de la regeneration des membres chez le xenope. Nous avons alors montre que c-myc intervenait dans ce processus et que son expression etait soumise a un controle negatif par des facteurs d'origine nerveuse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 157 P.
  • Annexes : 471 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.