Etude structurale des oxydes hydrates de fer et de manganese. Interaction avec une surface application au piegeage du plomb dans le milieu naturel

par MARIE-CLAIRE BOISSET

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de A. MANCEAU.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce manuscrit, deux themes sont abordes: la croissance des colloides de fer iii et les mecanismes de piegeage du plomb. Les colloides etudies sont des particules de fer qui resultent de l'hydrolyse partielle de chlorure de fer iii. Ils ont ete caracterises par differentes techniques telles que des spectroscopies (exafs, mossbauer) et des microscopies (afm et met). Celles-ci ont permis de montrer que les colloides etaient monodisperses, de forme allongee et a section carree. Leur structure est celle de l'akaganeite. Le nombre d'objets deposes en fonction du temps suit un modele de diffusion et collage. La croissance des colloides de la solution de rapport d'hydrolyse nul est bien plus rapide que celle des colloides des solutions de rapports d'hydrolyse superieurs a un. Les premiers se sont reveles etre de bons standards pour le controle de la qualite des pointes et la calibration des piezoelectriques. En revanche, les derniers ont permis de mettre en evidence les limites en resolution de l'afm. L'etude par exafs de plomb adsorbe sur des oxydes de fer et de manganese montre que le plomb etablit des liaisons chimiques avec les oxygenes de la surface et que son degre d'oxydation reste +ii. Son polyedre de coordination est une pyramide a base quadrilatere. A la surface des oxydes mal cristallises, il s'adsorbe majoritairement sur des sites de bordure en formant des liaisons par aretes et par sommets doubles. A la surface des oxydes de manganese, il s'adsorbe egalement au dessus et/ou en dessous des lacunes. L'exafs s'est revelee egalement performant dans l'etude de sols contamines. Par une etude comparative avec des composes modeles, elle a permis de montrer qu'il existait un lien entre l'origine de la pollution et la forme sous laquelle le plomb etait fixe dans le sol


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 194 P.
  • Annexes : 122 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.