Etude de la distribution a petite echelle des poussieres au sein des nuages moleculaires

par SOPHIE THORAVAL

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de P. BOISSE.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A l'heure actuelle, la structure des nuages moleculaires reste mal connue meme si de nombreuses observations montrent que la distribution spatiale du gaz moleculaire est extremement heterogene a toutes les echelles observees. Le travail presente consiste a preciser dans quelle mesure la repartition spatiale des poussieres presente elle-meme un caractere fragmente au sein des nuages, en particulier aux petites echelles. Cette question apparait maintenant essentielle car la modelisation des processus physiques et chimiques a l'interieur des nuages depend de maniere critique de leur structure notamment via l'intensite du champ de rayonnement. Nous avons developpe plusieurs methodes basees essentiellement sur des observations optiques permettant, dans differentes situations astrophysiques, d'etudier la repartition spatiale des poussieres au sein de nuages d'opacite intermediaire a des echelles inferieures a 0. 1 parsec. La premiere methode exploite les proprietes des etoiles vues au travers de nuages. L'analyse statistique de leur distribution de magnitudes et de couleurs permet d'obtenir de fortes contraintes sur les fluctuations de l'extinction des nuages observes. La seconde methode met a profit les variations, sur une duree de quelques mois, des lignes de visee des etoiles situees derriere des nuages pour sonder leur structure sur quelques unites astronomiques. Enfin, une troisieme methode utilise les galaxies situees en arriere-plan de nuages afin d'obtenir une information locale sur l'extinction. L'analyse des diverses observations effectuees montre que les fluctuations d'extinction aux petites echelles sont trop faibles pour affecter la penetration du rayonnement. Par ailleurs, ces fluctuations ne sont pas correlees a celles de l'emission co, contrairement a ce qui est observe aux plus grandes echelles. Les implications de ces resultats sur la structure a petite echelle des nuages et l'origine de l'emission co sont discutees en conclusion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 212 P.
  • Annexes : 186 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : (043) THO
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-026545
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.