Interactions moleculaires et activation transcriptionnelle : l'exemple du facteur hnf1

par DAVID SOURDIVE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. YANIV.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le role des interactions inter-proteiques avec le facteur hepatique nucleaire hnf1 dans l'activation transcriptionnelle est aborde sous trois aspects. Tout d'abord observes par l'intermediaire des elements cis qu'ils reconnaissent, hnf1 et les facteurs fixes au voisinage cooperent a l'activation transcriptionnelle du gene codant pour l'albumine. Les regions activatrices de hnf1 sont ensuite cartographiees, et s'averent principalement resider dans la partie carboxy-terminale de la proteine. Enfin, la recherche directe de partenaires moleculaires dans un crible par double-hybride permet de retrouver dcoh, facteur de co-dimerisation de hnf1


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 257 P.
  • Annexes : 442 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.