Effets électriques et magnétiques sur le Piton de la Fournaise (île de La Réunion) : influence des circulations des fluides

par Sylvie Michel

Thèse de doctorat en Géophysique interne

Sous la direction de Jacques Zlotnicki.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .


  • Résumé

    Localisé sur l'île de la Réunion, le Piton de la Fournaise est l'un des volcans basaltiques les plus actifs au monde. Aux signaux volcanomagnétiques engendrés par les éruptions, s'ajoutent des variations magnétiques plus inhabituelles. En certains points du volcan, apparaissent de lentes variations, irréversibles sur 9 ans, et des variations cycliques annuelles, distinctes de la variation magnétique annuelle ionosphérique. Dans cette thèse nous nous intéresserons uniquement aux variations magnétiques à long terme. Les lentes variations sont corrélées à l'activité globale de la Fournaise, tandis que les ondes annuelles évoluent au rythme des modulations saisonnières de la température atmosphérique et de la pluviosité, totalement indépendantes de l'activité éruptive. Centrée sur l'axe principal, l'amplitude des ondes annuelles est maximale sur le cône. Sur ce massif fortement fracturé et soumis à une forte pluviosité, les mécanismes envisagés pour interpréter les variations volcanomagnétiques sont basés sur les circulations des fluides et leurs perturbations sous l'effet des variations du champ de contraintes et des modulations saisonnières de paramètres climatiques. Pour argumenter cette hypothèse, une cartographie de polarisation spontanée (ps) a été réalisée en 1992. Elle montre d'intenses anomalies ps centrées sur le cône et sur l'axe principal de fractures. Cette cartographie confirme l'existence de circulations hydrothermales à l'aplomb du cône et le long de l'axe principal de fractures où l'amplitude des ondes annuelles est maximale. La comparaison des cartographies de 1981 et 1992 montre que la géométrie du système hydrothermal a évolué en moins de dix ans. Des variations temporaires de ps ont aussi été observées lors de l'éruption du 27 août 1992. L'amplitude de ces potentiels ps et leur variabilité temporelle confortent l'hypothèse d'effets électrocinétiques à l'origine des variations volcanomagnétiques observées sur la Fournaise. D'autre part, cette étude ps a également révélé l'existence d'une structure ancienne régionale à l'aplomb du volcan, orientée n 120, qui interagit sur son dynamisme éruptif actuel. (Doc Thèses)

  • Titre traduit

    Electric and magnetic effects on Piton de la Fournaise volcano (Reunion Island): influence of fluid circulations


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (270 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 239-250

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1995PA077057
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.