L'apport de l'analyse d'images bidimensionnelle et tridimensionnelle dans le diagnostic des pathologies de la prostate et le pronostic individuel des patients

par THEANO IRINOPOULOU

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de J.-P. RIGAUT.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif general de notre travail etait de rechercher, grace a l'analyse d'images automatisee, de nouveaux parametres microscopiques quantitatifs susceptibles d'etre utilises pour ameliorer le diagnostic et les classifications histopathologiques des cancers prostatiques. Nous avons pratique une etude des cancers de la prostate, par analyse d'images automatisee des prelevements provenant des patients avec un carcinome de stade b en mesurant 100 parametres pour determiner ceux qui sont le mieux correles avec le pronostic. Cette etude a ete realisee sur des coupes de tissus fines. Avec seulement cinq parametres de texture nous avons pu separer completement les patients en deux groupes, ceux qui ont fait des metastases de ceux qui n'en ont pas fait. Ensuite nous avons essaye d'explorer les possibilites offertes par la microscopie confocale laser et l'analyse quantitative d'images tri-dimensionnelles. Nous nous sommes interesses aux parametres nucleaires (ploidie, volume et texture de la chromatine). Nous avons etudie des tissus presentant une hyperplasie benigne, une dysplasie et un carcinome prostatique. Nous avons travaille sur coupes epaisses (50 m) et la coloration utilisee etait la chromomycine a3. Nous avons developpe une methode de segmentation des noyaux en trois dimensions. Malgre la segmentation automatique, nous pouvons trouver des pics principaux sur nos histogrammes de la distribution de la quantite d'adn. En ce qui concerne le volume des noyaux, nous pouvons constater que pour le cas de dysplasie, le volume n'etait pas correle avec la quantite d'adn. Nous avons ensuite quantifie la distribution spatiale de la chromatine nucleaire, a l'aide des variables de texture. Nous avons utilise ces mesures pour classer les noyaux selon leur differenciation. Nous avons constate que les noyaux des cas d'hyperplasie sont bien classes (100%) quelque soit la dimension (2d ou 3d) consideree, par contre la discrimination entre les noyaux des blocs de dysplasie et ceux des blocs de cancer etait meilleure quand les noyaux entiers (3d) etaient consideres


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 117 P.
  • Annexes : 192 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.