L'association negative en francais. Etude linguistique et formelle de la particule "ne"

par GAELLE RECOURCE

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Laurence Danlos.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le francais se caracterise par la realisation de phrases negatives a l'aide de plusieurs mots,dont la cooccurrence est requise. Partant de ces cooccurrences pertinentes pour l'interpretation des phrases negatives, nous examinons ensuite le role de chaque element dans la construction de l'interpretation. Nous nous interrogeons ensuite sur la nature de la particule "ne". Nous observons qu'il est necessaire de distinguer deux comportements selon que ne est employe en phase finie ou bien dans un groupe verbal a l'infinitif. Dans le premier contexte, les faits indiquent un comportement proche des affixes, c'est-a-dire d'element lie, alors que "ne", quoique lie aux groupes verbaux infinitifs, est plus autonome relativement au verbe a l'infinitif. Cette distinction entre les deux types de phrase se revelera tout aussi pertinente lors de l'etude syntaxique de l'association negative a laquelle nous nous livrons ensuite. Les groupes verbaux infinitifs nies, moins etudies que les phrases finies dans la litterature, reveleront a l'examen des particularites de comportement remarquables. Ces constatations nous amenent a proposer une nouvelle analyse syntaxique de l'association negative, en approfondissant l'etude des liens de dependance entre "ne" et les forclusifs. Abordant ensuite les questions de la formalisation des donnees linguistiques, nous nous interessons tout d'abord a l'hypothese d'un constituant negatif (negp) developpee dans le cadre de la grammaire generative. Apres un rappel des analyses proposees dans ce cadre pour le francais, nous montrons que celles-ci ne rendent pas adequatement compte de toutes les donnees pour le francais, et en particulier des modalites de realisation dans la particule "ne" dans les infinitives. Nous poursuivons l'etude des formalisations possibles de l'association negative par le formalisme de la grammaire syntagmatique guidee par les tetes (hpsg), c'est-a-dire un modele non-derivationnel et lexicaliste, dans le cadre duquel nous elaborons une analyse de l'association negative.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 222 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 83 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.