Le latino-américanisme à la lumière du "Déclin de l'Occident", 1919-1939

par Vicente Romero Espinoza

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Piel.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse d'histoire des mentalités, partant d'une démarche comparatiste, se propose d'établir la spécificité de l'idéologie latino-américaine. On analyse d'abord un cas-témoin : la pensée et la praxis d'Oswald Spengler (1880-1936), philosophe de l'histoire. Dans le déclin de l'occident, il formule une vision cyclique et pessimiste des cultures et, en tant qu'idéologue de la grande bourgeoisie allemande, soutint la montée du IIIe Reich. Ensuite la transition à l'idéologie latino-américaine se fait grâce à l'étude de l'écho du déclin dans l'ensemble de l'Amérique du Sud. L'intelligentsia ibero-américaine répondit avec passion aux questions spengleriennes : quelles sont les caractéristiques des cultures ? ; que faire face au declin de l'Occident? et où aura lieu le prochain cycle culturel ? L'étude approfondie de deux spengleriens - Carlos Keller (1898-1974, promoteur d'un césarisme modernisateur au Chili) et Ernesto Quesada (1858-1934, fondateur du révisionnisme historique argentin), permet aussi de constater deux tendance au sein de l'intellectualité latino-américaine de l'entre deux guerres mondiales : une pessimiste et autoritaire et l'autre, qui va in crescendo, optimiste, populiste. Finalement on étudie cette dernière tendance, dans l'oeuvre de Jose Vasconcelos (La raza cosmica) et de Haya de la Torre (El antiimperialismo y el apra). On constate que cette tendance, qualifiée ici d'idéologie latino-américaine, est inconsistante et narcissique et qu'elle est une adaptation de la mentalité "criolla" aux bouleversements sociaux et à la crise de son modèle culturel traditionnel, le modèle européen.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (621 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 588-612. Notes bibliogr. en fin de chapitre

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. UFR des Etudes romanes, slaves et orientales. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : AMEH 2279 (1)
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. UFR des Etudes romanes, slaves et orientales. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : AMEH 2279 (2)
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. UFR des Etudes romanes, slaves et orientales. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : AMEH 2279 (3)
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18625-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1730
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3556
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.