Étude sociolinguistique du code-switching grec-français à Paris : analyse en situation(s)

par Georges Androulakis

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Josiane Boutet.

Soutenue en 1995

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Comme dans d'autres communautes bilingues, l'alternance de codes est une habitude linguistique courante dans la communaute des immigres helenophones de paris. Le corpus comprend des enregistrements dans des situations naturelles de communication, separees en trois domaines compares entre eux : familles, lieux de travail et situations d'etudiants. Les donnees sont analysees selon des methodes differentes : fonctionnelle - pragmatique, quantitative et grammaticale. L'alternance de codes depend largement du reseau social, de la situation de communication et des attitudes des locuteurs. La presence du grec est dominante quantitativement et structurellement, le melange parait pourtant desordonne et stylistique. Ces particularites ont impose une approche du phenomene mettant en question diverses theories partielles deja proposees, tout en profitant de leurs points interessants.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (656 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18478-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 3250
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.