Signalisation au cours des evenements de demyelinisation et remyelinisation du systeme nerveux central de la souris

par LIONEL VIGNAIS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. BARON-VAN EVERCOOREN.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le travail expose dans cette these a porte sur l'etude de la migration de cellules myelinisantes, plus particulierement de precurseurs d'oligodendrocytes, transplantes dans la moelle epiniere de souris adultes mutantes shiverer et normales. Nous avons demontre que ces cellules migrent sur des structures bien precises, faisceaux de substance blanche, canal ependymaire, vaisseaux sanguins, et qu'elles sont capables de synthetiser de la myeline au niveau d'une lesion de demyelinisation pratiquee a une distance de 6 a 8 mm du point de greffe. La zone lesee, apres quelques jours, concentre les cellules en provenance du greffon, ce qui suggere fortement qu'elle exerce un effet d'attraction sur les cellules de passage. Afin de deceler une probable activation des differentes populations cellulaires de l'hote, consecutive a la demyelinisation et susceptible d'engendrer des phenomenes favorisant la migration, nous avons analyse, en immunohistochimie, l'induction du produit d'un gene de reponse immediate, c-fos, au niveau de la zone demyelinisee. Nous avons montre que les types gliaux principaux, astrocytes et oligodendrocytes, de meme que cellules ependymaires et neurones situes au voisinage de la lesion, expriment l'oncoproteine c-fos des une heure apres la lesion. Cette expression s'etend pendant les heures suivantes a des cellules situees a plusieurs millimetres de l'epicentre de cette lesion. Elle se maintient dans les populations astrocytaire et oligodendrocytaire pendant 2 a 3 jours, alors qu'elle persiste encore dans certains neurones pendant plusieurs jours, suggerant des mecanismes d'activation et des destins divergeants pour ces differents types cellulaires. La remyelinisation spontanee, sans greffe, se produit dans ce modele de demyelinisation. Pour evaluer une eventuelle accumulation de cellules premyelinisantes dans la lesion, nous avons voulu mesurer, en fonction du temps, l'expression des transcrits du recepteur alpha du pdgf, jusque-la considere, au cours du developpement, comme un marqueur specifique des progeniteurs de la lignee oligodendrocytaire. Nos etudes d'hybridation in situ et d'immunohistochimie ont permis de demontrer, pour la premiere fois, que ce recepteur est exprime majoritairement par les neurones dans le systeme nerveux central adulte. Cette donnee nouvelle et inattendue suggere que le pdgf, en plus de son role mitogenique et promoteur de la migration des progeniteurs oligodendrocytaires, pourrait assurer des fonctions majeures dans la physiologie des neurones adultes centraux


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 310 P.
  • Annexes : 795 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.