Interactions moleculaires impliquees dans le fonctionnement du recepteur humain des glucocorticosteroides

par INGRID MAUREL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. COHEN.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le recepteur humain des glucocorticosteroides (rg) est un facteur de transcription dont l'activite depend de la liaison de l'hormone. En absence d'hormone, le rg, en general cytoplasmique, est implique dans un complexe heterooligomerique inactif, contenant la hsp90. L'hormone induit la dissociation de ce complexe (transformation), conduisant a un recepteur nucleaire capable de se dimeriser et d'interagir avec les sequences regulatrices des genes cibles. Nous avons, par des etudes de mutagenese, demontre le role fonctionnel de la hsp90 lors de son interaction avec le recepteur, dans le maintien du domaine de liaison de l'hormone dans une conformation active et dans le processus de transformation du recepteur. Nous avons egalement montre que la localisation nucleaire resultait de la contribution equivalente des deux signaux de localisation nucleaire. La localisation nucleaire, indispensable a l'activite du recepteur, n'apparait pas correlee avec la dissociation de la hsp90 ou avec l'interaction du recepteur a l'adn. Enfin, nous avons defini la contribution des regions exterieures au domaine de liaison a l'adn du recepteur dans son interaction avec les elements de regulation hormonaux. L'affinite du monomere n'est pas modifiee par l'absence de ces regions tandis que celle du dimere est augmentee par la presence du domaine amino-terminal et de facon moindre par celle du domaine de liaison de l'hormone. Le modele et le traitement mathematique utilises nous ont permis de determiner la constante d'equilibre de dimerisation du recepteur en absence d'interaction avec l'adn. Les domaines amino- et carboxy-terminaux sont necessaires pour une dimerisation efficace, refletant une action synergique de ces deux regions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 255 P.
  • Annexes : 381 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.