Actions de divers agents modulateurs de la cancerogenese sur les jonctions communicantes de systemes cellulaires hepatiques

par VALERIE BEX

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de G. BEREZIAT.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le developpement de cancers resulte de l'intervention de multiples facteurs endogenes ou environnementaux agissant par voie genetique ou epigenetique. La prevention du cancer passe en partie par l'identification de ces facteurs et la connaissance de leurs mecanismes d'action. Pour l'instant, aucun test ne permet de detecter les modulateurs de la cancerogenese qui interviennent par voie epigenetique. Pourtant, ces dernieres annees, il est apparu que les modulateurs (promoteurs de tumeurs) auraient une cible d'action commune: les jonctions communicantes (jc). Les jc sont des canaux membranaires etablis entre deux cellules, assurant une communication intercellulaire (ci) directe, materialisee par l'echange de diverses molecules cytoplasmiques de petite taille (signaux intracellulaires des voies de signalisation notamment). Elles jouent donc un role important dans le controle de l'homeostasie tissulaire. Elles sont constituees par l'association de deux connexons, eux-memes composes de six proteines, les connexines (cx). Les cx sont une famille de proteines exprimees (voire coexprimees) dans certains tissus, et elles sont l'objet de regulations transcriptionnelles et post-traductionnelles (phosphorylations). Le but de ce travail a ete d'etudier l'effet et les mecanismes d'action de divers modulateurs presents dans l'alimentation (derives des vitamines a et e, flavonoides: apigenine et tangeretine ; antioxygenes de synthese: bha et bht ; contaminant alimentaire: ddt ; et de modulateurs de reference: phenobarbital et tpa) sur les jc de modeles cellulaires hepatiques. Ce travail s'integre dans un programme de recherche europeen dans lequel est engage notre equipe, et qui a pour but la mise au point et la validation d'un test base sur l'alteration des jc pour la detection de modulateurs de la cancerogenese. La premiere partie de ce travail a consiste a caracteriser les jc (etat fonctionnel ; cx exprimee) de divers systemes cellulaires hepatiques: lignees epitheliales hepat iques de rat normales (iar 20, iar 203, rel), ou transfectees par les adnc codant pour les oncoproteines nucleaires cfos (clone 43c) et cjun (clone cj-a) ; hybrides somatiques wif (wif12-1 et wif-b) tres differencies ; lignees embryonnaires (fo), adulte (f292) et ft (tumorale) provenant de souris transgeniques. Dans la deuxieme partie, les effets des molecules selectionnees ont ete etudies (de maniere non exhaustive) sur les jc des lignees iar20, iar203, rel, 43c, cj-a qui sont peu differenciees et expriment la cx 43, et de la lignee wif12-1 qui est differenciee et qui exprime la cx 32. Le bha, le bht, le ddt, et le tpa inhibent rapidement les ci des differentes lignees exprimant la cx43 ou la cx32, le phenobarbital par contre n'a un effet inhibiteur que sur les cellules wif12-1. La perte des capacites de ci induite dans la lignee rel n'est pas due a une diminution de la quantite de cx 43, elle est associee a l'hyperphosphorylation de la cx 43 et dans certains cas (bht, tpa) a l'endocytose des jc. Par ailleurs, le succinate de tocopherol inhibe les ci des cellules iar 203 sans modifier la synthese ni l'etat de phosphorylation de la cx 43 (l'-tocopherol, lui, est neutre). Les cellules transfectees par cfos ou cjun repondent globalement de la meme maniere aux modulateurs que les cellules parentales sauf dans le cas des cellules surexprimant cfos qui repondent plus durablement au tpa. L'acide retinoique (modulateur negatif) provoque une stimulation de la ci en augmentant la quantite de cx 43 par un mecanisme post-transcriptionnel dans les cellules iar 203 (bex et al. , 1995). L'apigenine et la tangeretine sont egalement capables d'augmenter la quantite de cx 43 des cellules rel, et de reserver en partie l'effet inhibiteur du tpa (chaumontet et al. , 1994) en empechant l'endocytose des jc. En conclusion, cette etude a permis de detecter differentes activites modulatrices des ci (inhibition, stimulation, antagonisme). Certains mecanismes d'action ont pu etre analyses et apportent de nombreuses informations sur le fonctionnement des jc


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 240 P.
  • Annexes : 250 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.