Etude des systemes mixtes d'herbivores sauvages et domestiques en savane africaine : structure des peuplements et partage de la ressource

par HERVE FRITZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de R. BARBAULT.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les systemes de grands ongules africains representent des objets privilegies pour la comprehension du fonctionnement des peuplements de grands mammiferes. Une double approche a ete developpee pour apprehender les facteurs qui regissent la structure de ces peuplements (abondance et richesse specifique) et les mecanismes de partage des ressources alimentaires. Dans la premiere partie, une methode comparative a l'echelle des ecosystemes a ete utilisee afin de degager de grandes regles de fonctionnement. Dans un deuxieme temps, les predictions faites par ces grandes regles ont ete testees semi-experimentalement sur un peuplement mixte d'herbivores sauvages et domestiques dans un ranch du zimbabwe. La premiere partie a permis de montrer, et de redemontrer, que l'abondance des herbivores est etroitement liee a la pluviometrie annuelle et a la richesse minerale des sols (i. E. Productivite primaire), mais que les differentes categories alimentaires (brouteurs et paisseurs) ne semblent pas reagir de maniere strictement identique aux differents parametres de l'environnement. La richesse specifique apparait comme influencee par la production primaire et le degre de perturbation du systeme, notamment l'action des megaherbivores. L'analyse comparee des ecosystemes pastoraux et naturels suggere un role important de la competition interspecifique dans la structuration des peuplements d'herbivores. Le poids de cette competition semble cependant modere par l'heterogeneite de la ressource (habitats, sites et plantes). La deuxieme partie confirme l'importance de la competition specifique, qui semble pourtant subordonnee a la structure et l'architecture de la ressource primaire. L'heterogeneite de cette ressource et les contraintes morphologiques et physiologiques variables des differentes especes d'herbivores assurent la possibilite d'une coexistence partielle. La taille corporelle, la largeur de la bouche et la courbure des incisives sont confirmees dans leurs roles essentiels en tant que determinants de l'efficacite dans l'acces a la ressource


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL.,431 P.
  • Annexes : 164 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.