Le role du domaine sh2 de la tyrosine kinase p561ck dans la transduction du signal via le recepteur de l'antigene des lymphocytes t

par MARGOT THOME

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de O. ACUTO.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons choisi une approche biochimique pour etudier le mecanisme par lequel la tyrosine kinase p56#l#c#k, et plus specifiquement son domaine sh2, contribue a la transduction du signal via le recepteur t (tcr) et les co-recepteurs cd4 ou cd8, au cours de l'activation des lymphocytes t. Lors de la reconnaissance de l'antigene par les cellules t, le tcr et la molecule cd4 (respectivement cd8) semblent interagir avec la meme molecule du cmh de classe ii (respectivement de classe i) pour former un complexe ternaire stable. La partie cytoplasmique de cd4 ou de cd8 est associee, de facon non covalente, avec la tyrosine kinase p56#l#c#k. En plus d'un domaine kinase, la p56#l#c#k comporte un domaine sh2 qui pourrait etre implique dans des interactions proteine-proteine via un residu tyrosine phosphoryle. Nous avons pu montrer que la p56#l#c#k se lie directement par son domaine sh2 a zap-70 et syk, deux tyrosine kinases homologues associees avec cd3/zeta, apres stimulation des cellules jurkat via le complexe tcr/cd3. De plus, un peptide phosphoryle sur une tyrosine, de sequence a priori optimale pour la liaison au domaine sh2 des tyrosine kinases de la famille src, entre en competition avec zap-70 ou syk pour leur liaison a la p56#l#c#k. Les interactions analogues, via sh2, entre zap-70 ou syk et cd3/zeta, ne sont pas affectees par ce peptide. Le meme peptide est capable d'inhiber l'association du tcr avec cd4 ou cd8 induite par l'activation des cellules jurkat. Par ailleurs, la co-localisation de zap-70 et de cd4 est observee dans des lymphoblastes t humains apres stimulation via cd3. Ces resultats suggerent que l'interaction du domaine sh2 de la p56#l#c#k avec zap-70 ou syk, kinases phosphorylees liees a cd3/zeta, permet l'association de cd4 ou cd8 avec le complexe tcr/cd3/zeta au cours de la stimulation antigenique. Ainsi, ces co-recepteurs seraient recrutes activement par les quelques recepteurs t engages avec les races complexes mhc/ag specifiques, a la surface de la cellule presentatrice ; les processus de reconnaissance et de transduction du signal s'en trouveraient plus efficaces


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 176 P.
  • Annexes : 302 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.