La tyrosine hydroxylase dans l'antehypophyse de rat : caracterisation des transcrits et des proteines

par NATHALIE SCHUSSLER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de F. PEILLON.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .


  • Résumé

    L'antehypophyse elabore plusieurs facteurs regulateurs impliques dans des mecanismes de controle local de type autocrine ou paracrine de la secretion de la prolactine. Concernant le facteur hypothalamique inhibiteur physiologique de la prl, la dopamine, nous avons cherche a etablir si l'antehypophyse de rat exprime l'enzyme limitante de la voie de biosynthese des catecholamines, la tyrosine hydroxylase (th). Nous montrons que, dans l'antehypophyse, la th est presente d'une part dans des fibres nerveuses proches de la fente hypophysaire et, d'autre part, dans une sous-population de cellules antehypophysaires. Dans ces cellules, le messager th existe sous trois formes: le transcrit classique de la th du rat (arnm de type i) et deux transcrits generes par epissage alternatif, soit par l'utilisation d'un nouveau site donneur d'epissage dans l'exon 2 (arnm de type ii), soit par l'excision de l'exon 11 (arnm de type iii). Ces trois transcrits devraient generer trois isoformes de la th chez le rat: rth-1 (63 kda), correspondant a la th classique, rth-2 (57 kda) et rth-3 (57 kda). Rth-1 et rth-2 ont ete exprimees in vitro a partir des arnm de type i et ii. En utilisant un anticorps anti-th polyclonal, nous montrons la presence de deux proteines th-immunoreactives dans l'antehypophyse differant des isoformes rth-1 et rth-2 par: 1) leur poids moleculaire de 60 kda et 54 kda, 2) leur activite catalytique non detectable et 3) leur absence d'antigenicite pour un anticorps monoclonal anti-th. Ces donnees nous conduisent a envisager l'existence d'un clivage post-traductionnel des trois isoformes rth-1, rth-2 et rth-3. Cette hypothese repose sur la diminution de l'activite th en presence d'un homogenat de tissu antehypophysaire ou renal et la correlation entre cette baisse d'activite et l'apparition de proteines th-immunoreactives identiques a celles observees dans l'antehypophyse. Les modalites du clivage sont complexes et doivent affecter differentes parties de la proteine: une deletion de 19 a 42 acides amines en c-terminal diminue ou abolit l'activite de l'enzyme mais n'entraine pas la perte d'antigenicite pour l'anticorps monoclonal. Ainsi, dans le cadre d'une etude sur l'antehypophyse, tissu considere classiquement comme non catecholaminergique, nous apportons des donnees nouvelles sur la regulation post-transcriptionnelle et post-traductionnelle de la th chez le rat


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 136 P.
  • Annexes : 400 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.