Developpement des cellules de purkinje et des fibres grimpantes du cervelet de rat : etude qualitative et quantitative

par NAIMA RABHI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de H. AXELRAD.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .


  • Résumé

    Nous avons etudie le developpement morphologique des cellules de purkinje du cervelet de rat en utilisant la coloration de golgi. Nous avons subdivise la maturation de ces neurones en 8 stades, soit un nombre plus important que ceux decrits auparavant. Nous avons evalue quantitativement sur environ 3500 cellules de purkinje la dynamique temporelle de ces divers stades. Nous avons egalement etabli une cartographie, sur des coupes parasagittales marquees a la cabp, montrant la maturation differentielle des divers folia. Ceci illustre a quel point le developpement des cellules de purkinje du cortex cerebelleux est temporellement heterogene. C'est, a notre connaissance, la premiere fois qu'une telle dynamique spatio-temporelle a ete objectivee pour un quelconque type cellulaire du snc. Ces resultats devraient etre particulierement utiles pour d'eventuelles correlations morphofonctionnelles pendant le developpement du cortex cerebelleux et la base de futurs travaux visant a analyser plus en detail l'inter-relation entre les elements genetiques et epigenetiques qui contribuent a la maturation neuronale. Grace a des reconstructions tridimensionnelles des cellules de purkinje en developpement nous montrons que l'organisation de l'arbre dendritique en un ou plusieurs plans dans la couche moleculaire se fait a des stades tres precoces, au moment meme ou les troncs dendritiques definitifs commencent a se differencier. Le fait que ce deploiement spatial sophistique de l'arbre dendritique soit mis en place a un moment ou le restant des elements moleculaires est a peine en formation, nous semble etre en faveur d'un controle preferentiellement genetique de celui-ci. Nous precisons enfin certains aspects de la maturation morphologique des fibres grimpantes et montrons, surtout, que la seule contre-partie morphologique qui puisse rendre compte de la multi-innervation fonctionnelle des cellules de purkinje par les fibres grimpantes se reduit a quelques boutons contactant d'autres cellules de purkinje au voisinage immediat de la cible principale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 P.
  • Annexes : 292 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.