Etude de la regulation transcriptionnelle par l'interferon gamma du gene humain codant pour le recepteur de haute affinite aux immunoglobulines g dans les cellules myeloides

par CHRISTOPHE PEREZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. BENECH.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .


  • Résumé

    Afin de mieux comprendre les mecanismes moleculaires impliques dans le phenomene d'activation des cellules myelomonocytaires nous avons choisi d'etudier la regulation transcriptionnelle du gene humain codant pour le recepteur de haute affinite pour le fragment fc des immunoglobulines g (fcgri ou cd64). Ce gene est specifiquement induit par l'interferon gamma (ifn g) et ce uniquement dans les cellules d'origine myeloide. L'etude du promoteur a permis l'identification des deux sequences gire (gamma interferon responsive element) et mate (myeloid activating transcription element) impliquees respectivement dans la reponse a l'ifn g et dans la restriction de l'expression aux cellules myeloides. Ces motifs sont reconnus par differents facteurs de transcription avec lesquels ils forment respectivement les complexes gire-bp et mate-bp. Alors que le premier est active par l'ifn g dans differents types cellulaires, le second n'est present que dans les lignees cellulaires myeloides et lymphocytaires b. L'analyse d'extraits de mutants cellulaires, defectifs dans leur reponse aux ifns, a montre que gire-bp contient la proteine p91 ou stat1, deja connue comme faisant partie du complexe isgf3 activable par les ifns alpha et beta. Contrairement a isgf3 dont la formation depend du couple de tyrosines kinases jak1 et tyk-2, l'activation de gire-bp qui est constitue de l'homodimere phosphoryle de stat1 implique les tyrosines kinases jak1 et jak2. Le facteur de transcription reconnaissant le motif mate a ete identifie comme etant le protooncogene pu. 1/spi-1, present exclusivement dans les cellules myeloides et lymphocytaires b. La seule expression de ce facteur dans des cellules non hematopoietiques restore l'activation d'un gene rapporteur sous controle des sequences gire et mate. L'activite mate-bp peut etre detectee sous la forme de differents complexes mate-bp1,-bp2,-bp3. Si mate-bp1 depend de l'association de pu. 1/spi-1 avec le motif mate, les deux autres complexes proviennent d'une proteolyse in vitro de ce meme facteur lors de la preparation des extraits cellulaires. L'ensemble de ces observations nous a permis de mettre en evidence une modulation de l'expression de proteases selon les conditions de culture et l'etat de differenciation des cellules de type myelomonocytaire


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 P.
  • Annexes : 450 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1995 692
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.