Impact des processus biologiques et des parametres physiques sur la presence planctonique des larves d'invertebres benthiques et sur leur recrutement en baie de banyuls

par CHRISTIAN NOZAIS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de J.-C. DUCHENE.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .


  • Résumé

    De nombreux invertebres benthiques debutent leur cycle de vie par une phase larvaire planctonique. Les larves se trouvent alors dans un environnement fluide et hautement dispersif. Pourtant la composition specifique des communautes benthiques reste stable. Les mecanismes qui assurent la stabilite numerique de ces populations ne sont pas encore bien compris. Il semble que les processus biologiques et les parametres physiques sont impliques dans la dispersion larvaire, l'installation des larves et le recrutement des juveniles. Bien qu'a grande echelle spatiale, la dissemination des larves soit consideree comme essentiellement passive, une selection active de l'habitat peut se produire a petite echelle. Afin de comprendre comment se maintiennent les communautes dont les especes presentent une phase larvaire planctonique, des etudes sur la dispersion, l'etablissement et le recrutement des larves d'annelides et de mollusques ont ete entreprises dans la baie de banyuls-sur-mer (mediterranee nord occidentale, france). La structure hydrodynamique de la baie banyuls a tout d'abord ete etudiee. Des mesures realisees a l'aide de courantometres et de bouees derivantes ont permis d'etablir un modele numerique de circulation des courants. La modelisation permet de mettre en evidence l'existence d'un gyre profond et d'un courant de surface s'eloignant de la cote. Cette situation cree une structure de retention qui se traduit par de plus fortes concentration larvaires dans la partie nord de la baie. Le comportement des larves d'annelides et de mollusques dans l'eau a ensuite ete etudie en laboratoire. Les deplacements larvaires ont ete mesures a l'aide d'un actographe. Les larves dont la flottabilite est negative sont capables de se maintenir dans l'eau, de nager activement de facon ascendante ou descendante, et de changer rapidement de direction. En plus de cette activite de nage, les larves peuvent parfois secreter des filaments de mucus pour ralentir leur chute. Les vitesses moyennes de nage sont comprises entre 0,8 et 15 mm. S#-#1. Ceci indique que les larves ne doivent pas etre considerees comme des particules passives. L'etude des processus de recrutement suggere qu'il existe differents schemas de correspondance entre l'aire de dissemination des larves et l'aire d'habitat des adultes. Le retour sur l'aire des adultes est essentiellement assure par le controle de la dissemination larvaire. Ce controle s'effectue soit par la production de cocons muqueux dans le cas d'eupolymnia nebulosa, soit par un comportement larvaire elabore dans le cas de poecilochaetus serpens, lanice conchilega and loimia medusa


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 300 P.
  • Annexes : 155 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque de la Station Marine d'Arcachon.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH NOZ 148
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1995 682
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : E IV b / NOZ / i
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.