Evolution chimique des nuages de magellan par l'etude des nebuleuses gazeuses

par PIERRE LEISY

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de M. DENNEFELD.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les nebuleuses planetaires (np) galactiques souffrent dramatiquement de notre impossibilite a calculer precisement leurs distances. Les distances du petit et du grand nuage de magellan sont quant a elles bien determinees. Par suite, on connait mieux leurs proprietes physiques: les masses et les luminosites des np, fortement dependantes de la distance, sont des parametres indispensables a la determination du taux de production des elements chimiques. En plus des spectres mis a ma disposition, j'ai observe sur plusieurs telescopes optiques de l'eso, et j'ai aussi prepare et effectue 2 missions pour observer plusieurs de nos objets avec le satellite ultraviolet iue. J'ai ensuite reduit tous ces spectres et grace a leur tres bonne qualite, une determination precise des abondances a pu etre menee a bien. Une comparaison avec les determinations des np en commun a aussi ete faite, ainsi qu'une reanalyse de l'ensemble des donnees des objets deja publies, afin de calculer les abondances de maniere homogene, sur un echantillon representatif. Les np nous renseignent sur les abondances existant au moment de la formation de l'etoile progenitrice. On les compare ensuite aux abondances actuelles (determinees dans les regions hii). Les np sont issues d'etoiles de masses intermediaires, et elles fabriquent dans leur cur, pendant leur evolution, des elements legers (he, c, n). Les produits des reactions nucleaires sont melanges et apparaissent dans les enveloppes gazeuses des np. Toutes ces donnees permettent de mieux contraindre les modeles d'evolution stellaire ou d'enrichissement chimique du milieu interstellaire par les etoiles de masses intermediaires. Il est aussi possible de retracer l'evolution chimique de ces 2 galaxies irregulieres a faible metallicite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 320 P.
  • Annexes : 277 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TLeisy
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.