Etude morphologique de deux interneurones du cortex cerebelleux du rat : la cellule de lugaro et la cellule candelabre

par Jeanne Lainé

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de H. AXELRAD.

Soutenue en 1995

à Paris 6 .


  • Résumé

    Ce travail etablit les caracteristiques morphologiques de trois interneurones du cortex cerebelleux du rat en utilisant la coloration de golgi. La cellule de lugaro, pourtant decrite depuis le siecle dernier, reste rarement citee dans les elements constitutifs du cortex cerebelleux parce que differents auteurs lui avaient attribue deux projections axonales apparemment contradictoires. Nous montrons d'abord que cette cellule est differenciee plus tot qu'on ne le pensait, des le debut de la vie post-natale. Nous donnons ensuite une description approfondie de ses caracteristiques somato-dendritiques et precisons le deploiement spatial de son arborisation dendritique grace a des reconstructions sur ordinateur. Surtout, nous etablissons que les trajectoires de son axone peuvent certes varier, mais que cet axone reste toujours intra-cortical, projetant dans les couches granulaire et moleculaire. La projection moleculaire comporte systematiquement une riche arborisation juste au dessus de la cellule d'origine, et souvent aussi des collaterales distales. Nous decrivons ensuite dans la couche granulaire un neurone globulaire dont l'arbre dendritique peut radier dans tout le cortex et qui projette dans la couche moleculaire par un axone dont les caracteristiques sont proches de celui des cellules de lugaro. Cette cellule pose le probleme - non resolu - de son appartenance a une nouvelle classe neuronale ou bien a un sous-groupe de la classe des cellules de lugaro. Enfin, nous caracterisons un interneurone du cortex cerebelleux jamais decrit auparavant, la cellule candelabre. Son soma est situe dans la couche des cellules de purkinje et son arborisation dendritique est asymetrique avec une ou deux longues dendrites apicales trans-moleculaires et quatre a cinq courtes dendrites basales dans le plexus infra-ganglionnaire. Sa configuration axonale, tres specifique, comporte une partie proximale horizontale dans la couche des cellules de purkinje dont partent a angle droit cinq a six collaterales montant plus ou moins verticalement dans la couche moleculaire, paralleles entre elles dans un plan transverse. Une etude comparative souligne sa specificite par rapport aux autres interneurones cortico-cerebelleux


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 209 P.
  • Annexes : 216 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1995
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.